skip to content

La flamme olympique de Tokyo 2020 est arrivée au Japon

La flamme olympique de Tokyo 2020 a touché le sol japonais ce vendredi matin et démarre son périple de 121 jours pour le relais de la flamme à travers le Japon. Elle apportera un message de paix et d’espoir pour le monde.


La flamme a été transportée par l’avion « Tokyo 2020 Go » qui est parti d’Athènes en Grèce avant d’atterrir sur la base aérienne de l’armée japonaise (JASDF) de Matsushima dans la préfecture de Miyagi un peu avant 10 h, heure locale.

La flamme a été initialement allumée devant les ruines du Temple d’Héra dans l’ancienne Olympie le 12 mars et après son séjour d’une semaine en Grèce, elle a été remise à Tokyo pendant la cérémonie de passation au stade panathénaïque d’Athènes.

Pendant la descente de l’avion « Tokyo 2020 Go », les officiels de Tokyo 2020 attendaient avec impatience l’arrivée de la flamme olympique sur le sol japonais.

Lorsque les portes de l’avion se sont finalement ouvertes, le triple champion olympique de judo NOMURA Tadahiro et la triple championne olympique de lutte YOSHIDA Saori ont brandi la lanterne avant qu’elle soit remise au président de Tokyo 2020 MORI Yoshiro, accompagné du président du Comité Olympique Japonais (JOC) YAMASHITA Yasuhiro.

Un orchestre symphonique de la JASDF a symboliquement joué la « Marche Olympique de Tokyo », la même pièce jouée lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 1964.

Revivez la cérémonie d’arrivée

Comme un puissant symbole du mouvement olympique, la flamme olympique est souvent associée à un message de paix et d’espoir. Cela amènera le concept du relais de la flamme #HopesLightsOurWay à la vie et aidera à unir la nation hôte. 

MORI a exprimé sa gratitude envers ceux qui se sont dévoués pour amener la flamme olympique au Japon de manière sûre.

« Le relais de la flamme au Japon débutera le 26 mars et partira du centre d’entraînement J-village à Fukushima. Après 56 ans, cela rassemblera les pensées des Japonais tout au long de ce périple jusqu’à l’arrivée de la flamme à Tokyo. Cela éclairement le chemin de chacun. »


« Le comité d’organisation de Tokyo 2020 continuera à travailler main dans la main avec le CIO, le gouvernement japonais et le gouvernement métropolitain de Tokyo pour assurer l’organisation sûre des Jeux Olympiques. »

Nomura et Yoshida ont ensuite allumé le chaudron de la célébration pour connecter la flamme de Grèce à la nation japonaise. Les deux athlètes japonais ont exprimé leur déception de ne pas avoir pu se déplacer en Grèce pour accueillir la flamme, mais ils ont ajouté qu’ils étaient très heureux et fiers que la flamme soit arrivée au Japon sans problèmes. 

« Je pense que le concept #HopeLightsOurWay rassemble les pensées des athlètes et des habitants du Tohoku. Face aux difficultés actuelles, je suis convaincu que le relais de la flamme transmettra de la force et de l’espoir au peuple » a déclaré Yoshida.

Tokyo 2020 torch relay Getty Images

Blue Impulse : voltige dans le ciel

Peu de temps après l’allumage du chaudron olympique, l’équipe de voltige aérienne de la JASDF « Blue Impulse » a volé haut dans le ciel pour dessiner les anneaux olympiques avec de la fumée colorée, avant de voler à l’unisson pour amener la cérémonie à son apogée.

La scène faisait écho à la performance de l’équipe de voltige de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 1964, lorsque Tokyo est devenu la première ville asiatique à accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques. Malheureusement, des vents très forts ont rendu la tâche impossible. 

Des membres du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (Tokyo 2020), des officiels du gouvernement métropolitain de Tokyo, des ambassadeurs du relais de la flamme olympique de Tokyo 2020 et des représentants de la préfecture de Miyagi ont ensuite rejoint la cérémonie d’arrivée.


La flamme de la reconstruction

La flamme olympique sera désormais exposée dans différents lieux de la région du Tohoku pour faire passer le message d’espoir aux zones les plus affectées par le tremblement de terre et le tsunami de 2011. L’exposition spéciale « Flamme de la reconstruction » débutera dans la ville d’Ishinomaki de la préfecture de Miyagi. La base aérienne de Matsushima, située dans l’Ouest d’Ishinomaki a été sévèrement endommagée par le tremblement de terre. Sa reconstruction pendant ces dernières années a été considérée comme un symbole de la reconstruction du Tohoku.

À partir du 26 mars et à travers le concept « l’espoir éclaire notre chemin », le relais de la flamme olympique amènera la flamme dans les 47 prefecture du Japon pour apporter les Jeux Olympiques et ses valeurs à tout le pays.

back to top En