skip to content
Date
08 août 2008
Tags
Actu CIO , Beijing 2008

La fièvre olympique gagne Beijing


La fièvre est palpable aujourd'hui dans la capitale chinoise. Partout des drapeaux chinois, des drapeaux olympiques et les mascottes des Jeux de Beijing – les cinq Fuwa. Les arbres et les fleurs fraîchement plantés apportent de la couleur aux routes récemment pavées, évoquant les grands festivals qui font partie intégrante de la culture chinoise depuis des milliers d'années.
 
L'ancien à la rencontre du moderne
Partout dans la ville, du Palais d'été à la Cité interdite, touristes chinois et étrangers célèbrent la rencontre des sites séculaires avec le nouvel élan d'enthousiasme suscité par les Jeux. Des milliers de personnes viennent photographier les symboles olympiques installés en plein cœur  de la place Tiananmen. Symboles, sculptures et autres œuvres d'art olympiques sont disséminés à travers toute la ville, des lieux touristiques aux parcs en passant par les centres commerciaux.
 
De l'effervescence dans l'air
De l'aube à la tombée de la nuit, une multitude de promeneurs déambulent dans les rues de la ville, s'imprégnant de l'effervescence quasi palpable. Les visiteurs ont l'embarras du choix : du plus traditionnel – avec les marchés de nuit animés et leurs spécialités culinaires – au plus moderne – la vie nocturne est trépidante à Beijing. Dans la deuxième plus grande ville du pays le plus peuplé de la planète, l'esprit olympique rapproche les individus venus du monde entier pour célébrer l'excellence, l'amitié et le respect.
 
 
Pleins feux sur la Chine
Et tout cela, pourquoi ? S'il est impossible de le dire avec précision pour l'instant, ce sont peut-être les paroles du président Rogge qui répondent le mieux à cette question : "Je pense que les projecteurs braqués sur la Chine permettront au monde de comprendre ce pays, et à la Chine de comprendre le monde". Que les Jeux commencent !
back to top