skip to content
Date
16 avr. 2007
Tags
Actu CIO

La femme qui franchit tous les obstacles


Nawal El Moutawakel, l’une des plus célèbres athlètes marocaines, fêtait hier ses 45 ans. Voici l’occasion de revenir sur la brillante carrière de celle qui, remportant le 400m haies féminin lors des Jeux de Los Angeles en 1984, devint la première championne olympique originaire d’un pays islamique.



Un grand moment dans l’histoire de l’Olympisme féminin marocain
Los Angeles, 8 août 1984, finale du 400 mètres haies féminin : dès la première haie, Nawal El Moutawakel mène toutes ses rivales. Elle n’abandonne jamais son avantage et remporte la course en 54,61 secondes. Elle devient alors la première championne olympique du 400m haies féminin, épreuve nouvellement inscrite au programme des Jeux.
Nawal El Moutawakel remporte ainsi une victoire personnelle (améliorant son record  de 0,76 secondes), mais aussi une victoire pour le Maroc dont elle fait la fierté en faisant le tour du stade avec le drapeau national. Elle est, en effet, la première athlète marocaine, hommes et femmes confondus, à remporter l’or.




Une athlète engagée
Ses performances athlétiques ne sont que le début d’une longue carrière sportive administrative. Nawal El Moutawakel est en effet entraîneur puis membre, vice-présidente ou directrice de divers comités et fédérations sportives nationaux et internationaux.
Elle entre au CIO en 1998 et s’implique tout de suite très activement, notamment en ce qui concerne les problèmes liés au dopage, les réformes du CIO et l’accroissement de la participation féminine dans le sport à tous les niveaux. Elle préside en outre la commission d’évaluation des Jeux de la XXXe Olympiade en 2012, devenant ainsi la première femme présidente d’une commission d’évaluation au sein du CIO.
Pour ce qui est de l’actualité brûlante, elle préside l’Association Marocaine Sport et Développement qui organise la neuvième édition de la course féminine « Courir pour le plaisir ». Cette dernière aura lieu le 20 mai prochain à Casablanca.
Mais elle est loin de s’arrêter là et conjugue carrière sportive, rôle de mère et carrière professionnelle.




Un CIO toujours plus féminin
Nawal El Moutawakel est emblématique de la politique du CIO qui vise à valoriser la présence des femmes non seulement dans les activités sportives et aux Jeux Olympiques, mais aussi dans les instances administratives et dirigeantes du CIO et de la famille olympique. Davantage de sports et de disciplines sont en effet rendus accessibles aux femmes (haltérophilie, cyclisme, taekwondo…) et, actuellement, tout sport nouvellement inscrit aux Jeux doit comporter des épreuves féminines. De plus, l’un des buts principaux du CIO engage les organisations du Mouvement olympique à réserver 20% des postes décisionnels aux femmes. Il existe entre autres un programme de séminaires régionaux destiné aux femmes dirigeantes, entraîneurs, officiels techniques et journalistes aux niveaux national et international et un programme spécial « femme et sport » destiné à aider plus particulièrement les femmes des pays en voie de développement.




Un modèle pour toutes et tous
Nawal El Moutawakel a su aller jusqu’au bout de son rêve et ceci malgré les difficultés. Elle est ainsi devenue un modèle de courage et de persévérance pour tous les sportifs et un modèle de succès pour toutes les femmes.
 
Profil
 
 En savoir plus sur Nawal El Moutawakel en tant que membre du CIO
Tags Actu CIO
back to top En