skip to content
Date
23 avr. 2010
Tags
Actu CIO

La famille olympique fait ses adieux à Juan Antonio Samaranch


Plus de 4 000 personnes se sont réunies pour rendre hommage à Juan Antonio Samaranch lors d'une cérémonie émouvante célébrée dans la cathédrale de sa ville natale, Barcelone. Le président honoraire du CIO s'est en effet éteint mercredi à l'âge de 89 ans suite à une insuffisance cardiaque. Parmi les personnes qui ont assisté aux funérailles, figuraient le Roi Juan Carlos d'Espagne, le président du CIO, Jacques Rogge, le membre du CIO, le vice-président du CIO, Thomas Bach, S.A.S. le Prince souverain Albert II,  le double champion olympique et président du comité d'organisation de Londres 2012, Sebastian Coe, le fils du défunt, Juan Antonio Samaranch Jr., sa fille Maria Teresa ainsi que d'autres membres de la famille.

Avant la cérémonie, des centaines de personnes ont rendu un dernier hommage à celui qui avait été à la tête du CIO de 1980 à 2001. Le drapeau olympique recouvrait le cercueil, lequel avait été placé dans le Salon Sant Jordi, siège du gouvernement autonome de Catalogne. Deux grands noms du tennis et champions olympiques, Rafael Nadal et Arantxa Sánchez Vicario ont ensuite aidé à porter le cercueil jusqu'à la cathédrale de la ville.

Rendant hommage à Juan Antonio Samaranch, le président Rogge a déclaré : "Nous sommes venus des quatre coins de la planète pour faire nos adieux à un vieil ami et à un grand homme. Je peux dire aujourd'hui que Juan Antonio Samaranch a été le dirigeant le plus influent du CIO depuis Pierre de Coubertin. Il a complètement changé le paysage olympique et fait des Jeux ce qu'ils sont aujourd'hui."

Lors d'une cérémonie privée, Jacques Rogge a exprimé ses condoléances à la famille : "Vous avez perdu un père et un grand-père aimant, l'Espagne a perdu un fils illustre, le Mouvement olympique a perdu un dirigeant, un mentor et un ami."

Et d'ajouter : "Derrière un grand homme se cache généralement une riche personnalité. C'était un homme peu loquace, mais chacun de ses mots résonnait fort et toujours juste. Il nous a laissé un énorme héritage. Je prends l'engagement au nom du Comité International Olympique de préserver et de perpétuer son héritage. Il avait eu la sagesse de modifier et rénover le CIO pour en faire une organisation moderne, transparente, représentative et indépendante sur le plan financier."

Tags Actu CIO
back to top