skip to content
© 2012 / Comité International Olympique (CIO) / FURLONG, Christopher

La deuxième série de réanalyses révèle la présence de substances interdites dans les échantillons de 45 athlètes des Jeux de Beijing et de Londres


Le Comité International Olympique (CIO) a annoncé aujourd'hui que les réanalyses effectuées sur la deuxième série d'échantillons prélevés lors des Jeux Olympiques de Beijing 2008 et de Londres 2012 présentaient des résultats anormaux provisoires pour 30 athlètes de Beijing et des résultats anormaux pour 15 athlètes de Londres.*

Ces derniers résultats en date portent à 98 le nombre total d'athlètes contrôlés positifs à différentes substances interdites lors des première et deuxième séries de réanalyses. Une troisième et une quatrième séries de réanalyses sont prévues pendant et après les Jeux Olympiques de Rio 2016.

La protection des athlètes intègres et la lutte contre le dopage sont des priorités absolues pour le CIO, comme le souligne l'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique du CIO pour l'avenir du Mouvement olympique. Afin de permettre à tous les athlètes intègres de concourir sur un pied d'égalité aux Jeux Olympiques de Rio 2016, le CIO a déjà pris tout un train de mesures, notamment des contrôles ciblés préalables aux Jeux  pour certains sports et pays. À l'aide des méthodes scientifiques les plus récentes, la réanalyse des échantillons conservés depuis les Jeux Olympiques de Beijing 2008 et de Londres 2012 s'est faite selon un processus de collecte d’informations entamé en août 2015, processus auquel ont participé l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) et les Fédérations Internationales (FI).

Ainsi que l'a déclaré le président du CIO, Thomas Bach, "ces nouvelles analyses témoignent une fois encore de la volonté du CIO de lutter contre le dopage."

La deuxième série de réanalyses des échantillons de Beijing 2008 a principalement porté sur les médaillés. Il en sera de même pour les contrôles qui auront lieu par la suite. Sur les 30 derniers résultats d'analyse anormaux provisoires de Beijing 2008, 23 concernaient des médaillés. Les 30 athlètes représentaient quatre sports et huit Comités Nationaux Olympiques (CNO). Les 15 athlètes de Londres 2012 présentant des résultats d'analyse anormaux représentaient pour leur part deux sports et neuf CNO.

Au total, ce sont 1 243 échantillons prélevés lors des Jeux Olympiques de Beijing 2008 et Londres 2012 qui ont fait l'objet d'une première, puis d'une deuxième série de réanalyses.

Les athlètes, les CNO et les FI concernés sont actuellement informés, après quoi les procédures à l'encontre des athlètes pourront commencer. Tous les athlètes, dont il est établi qu'ils ont enfreint les règles antidopage, seront exclus des compétitions des Jeux Olympiques de Rio 2016.

Première série de réanalyses

Beijing : 454 échantillons sélectionnés / 30 résultats d'analyse anormaux / 12 CNO / 6 sports **

Londres : 265 échantillons sélectionnés / 23 résultats d'analyse anormaux / 6 CNO / 5 sports

Deuxième série de réanalyses

Beijing : 386 échantillons sélectionnés / 30 résultats d'analyse anormaux provisoires / 8 CNO / 4 sports

Londres : 138 échantillons sélectionnés / 15 résultats d'analyse anormaux / 9 CNO / 2 sports

* Veuillez noter que pour des raisons légales, le CIO ne peut communiquer d'informations plus précises sur les affaires en cours. Celles-ci suivront en temps utile.

** Veuillez noter que 2 des 31 résultats d'analyse anormaux provisoires de Beijing (comme annoncé dans le communiqué de presse du 17 mai 2016) ne se sont finalement pas révélés anormaux. Toutefois, un autre résultat d'analyse anormal provisoire découvert s'est quant à lui révélé anormal.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,25 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos

YouTube: www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur Flickr
Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube.

back to top En