skip to content
Date
19 févr. 2014
Tags
Sotchi 2014 , Actu CIO

La couverture de Sotchi 2014 bat de nouveau des records de retransmission

La retransmission de Sotchi 2014 au niveau mondial, que ce soit à la télévision ou par le biais d’appareils numériques, établit de nouveaux records pour des Jeux Olympiques d’hiver, avec une couverture plus vaste sur un nombre plus élevé de chaînes qu’auparavant.


En tout, 464 chaînes de télévision ont retransmis les Jeux de 2014 à Sotchi dans le monde, par rapport aux 240 chaînes pour Vancouver, il y a quatre ans. Le nombre de plateformes numériques qui offre une diffusion est, lui aussi, plus élevé que lors des précédents Jeux d’hiver. Ainsi 155 sites Web et 75 applications ont diffusé des compétitions olympiques en provenance de Russie. Ceci comprend également le diffuseur de vidéos olympiques lancé par OBS, Services olympiques de radio-télévision, qui propose des données entièrement intégrées, une chaîne d’actualités, des séquences en direct et des vidéos à la demande.

Grâce au nombre accru de chaînes et de plateformes numériques, Sotchi 2014, une fois terminé, aura proposé plus d’heures de retransmission d’épreuves olympiques au niveau mondial que n’importe quelle édition des Jeux d’hiver précédente, avec plus de 100 000 heures de retransmission dans le monde, par rapport aux 57 000 heures proposées par Vancouver en 2010.

Pour la première fois de l’histoire olympique, le volume de la couverture numérique a dépassé celui de la retransmission télévisée traditionnelle avec 60 000 heures proposées par des plateformes numériques, par rapport aux 42 000 heures de la télévision. Cette couverture record des Jeux a attiré, quant à elle, un nombre considérable de visionneurs dans le monde et ce notamment dans le pays hôte où plus des trois quarts de la population russe a déjà regardé une partie de la retransmission de Sotchi. Ailleurs, plus de la moitié de la population des États-Unis a également regardé la retransmission des Jeux, tandis que 90 pour cent des Canadiens et les deux tiers des Coréens en ont déjà visionné une partie. Entre-temps, en Chine, 190 millions de personnes ont regardé au moins 15 minutes de la couverture de Sotchi 2014.

Le développement de la retransmission dans le monde témoigne d’une croissance positive, selon Timo Lumme, directeur responsable des services Marketing et de télévision du CIO, avec un nombre plus élevé de pays du monde qui profitent de la couverture des Jeux sur un plus grand nombre de plateformes qu’auparavant.

« Nous constatons, me semble-t-il, une tendance à la hausse, ceci signifie que le nombre de personnes qui regardent la retransmission continue de croître, ce qui est une bonne chose! » dit-il. « Nous pénétrons dans un nombre toujours plus élevé de marchés non traditionnellement d’hiver et nous observons une bonne reprise de la part des diffuseurs de diverses régions du monde comme l’Asie du Sud-Est, l’Afrique sub-saharienne, l’Amérique latine. Et la demande pour les Jeux Olympiques d’hiver ne cesse d’augmenter. »

back to top