skip to content
Date
02 déc. 2004
Tags
Actu CIO

La Coupe olympique pour l’équipage d'Alinghi


" Ceci n’est pas mon trophée, a déclaré Ernesto Bertarelli en brandissant la Coupe olympique que vient de lui remettre le président du CIO, c’est le trophée du Team Alinghi ". " Cette Coupe olympique n’est pas seulement importante pour nous, mais aussi pour notre sport " a-t-il ajouté lors de son allocution.




Pour la première fois, la Coupe olympique va à la voile !
Mercredi soir, à l’auditorium du Musée Olympique, Jacques Rogge, président du CIO, a remis la Coupe olympique aux navigateurs d’Alinghi en hommage à leur mythique victoire lors de la Coupe de l’America en 2003 à Auckland. « Alors que la Coupe olympique va fêter son centenaire dans deux ans, c’est la première fois qu’elle va à la voile et j’en suis particulièrement heureux » a dit le président.




Alinghi et le Mouvement olympique : mêmes valeurs
Pour lui, Alinghi et le Mouvement olympique se battent pour les mêmes valeurs, l’esprit d’équipe, l’amitié, la solidarité et le fair-play, qualités dont a fait indéniablement preuve l’équipage du défi suisse tout au long du parcours qui l’a mené à la victoire. Il est satisfait de constater que les Jeux Olympiques sont souvent, pour les navigateurs, le passage obligé qui les mènera un jour à la Coupe de l’America. Ce fut le cas pour Russell Coutts, champion olympique, Jochen Schuemann, Peter Holmberg et les autres… Il conclut en soulignant qu’il est fier de constater que la voile est un sport propre, sans dopage : Athènes en a été la preuve exemplaire !




Rendez-vous à Valence !
Lors d’un séjour à Auckland, Jacques Rogge n’ayant pu monter sur le bateau, ni participer à une régate, pour cause de gros temps, Ernesto Bertarelli lui a donné rendez-vous à Valence sur des eaux plus clémentes !




Histoire de la Coupe olympique
La Coupe olympique est décernée chaque année par le CIO à une association ou une institution ayant rendu des services éminents ou ayant concouru avec succès à la promotion de l'idéal olympique.




Dans son édition de janvier 1906, la Revue Olympique annonce que la Coupe olympique sera décernée à la société de sport ou d'encouragement qui paraîtra mériter le mieux cet honneur. Cette société en aura la garde pendant un an et son nom sera gravé sur le socle.




Aujourd'hui, l'institution lauréate reçoit une reproduction de la coupe, dont l'original est conservé au Musée Olympique à Lausanne. Exécutée sur le dessin de Charles Massin, elle est en or et argent ciselés, avec des parties de cristal. Elle est décorée d'éléments sportifs et surmontée d'une statuette élevant d'une main une couronne de lauriers et tenant de l'autre un bouclier sur lequel est gravée la date historique du rétablissement des Jeux Olympiques, proclamé à la Sorbonne par le Congrès International de Paris le 23 juin 1894.




En savoir plus sur le Musée Olympique
Tags Actu CIO
back to top