skip to content
Date
04 nov. 1999
Tags
Actu CIO

LA CONSTITUTION D’UNE EQUIPE COMMUNE POUR LA BOSNIE-HERZEGOVINE PROGRESSE


Lausanne, le 4 novembre 1999 - Les représentants des membres de la Présidence de Bosnie-Herzégovine, présents à la deuxième série de discussions sur le sport qui a eu lieu les 22 et 23 octobre 1999 à Sarajevo, ont réitéré avec force leur engagement en faveur des accords conclus lors de la première conférence tenue à Lausanne le 28 juillet dernier. La réunion de Sarajevo était organisée par le Comité International Olympique (CIO) avec l’aide de l’Office du haut représentant (OHR).
Les participants ont accepté une déclaration en cinq points présentant plusieurs mesures destinées à bâtir un avenir pour le sport dans leur pays. Parmi ces mesures figurent la préparation de 19 athlètes pour les Jeux de la XXVIIe Olympiade à Sydney, la réorganisation du sport dans le pays et un examen des progrès à accomplir avant la fin du mois de mars 2000.

Vous trouverez ci-après le texte complet de la déclaration :

DECLARATION COMMUNE

1. Nous, représentants des membres de la Présidence de Bosnie-Herzégovine, MM.Kvesic, Vukic, Haracic, Sokolovic, Karalic et Savic, réitérons avec force notre engagement en faveur des accords conclus lors de la première conférence organisée à Lausanne le 28 juillet 1999, concernant notamment

1.1. la participation, aux Jeux de la XXVIIe Olympiade à Sydney en 2000, de tous les athlètes de l’ensemble du territoire de la Bosnie-Herzégovine au sein d’une équipe commune conduite par le Comité Olympique de Bosnie-Herzégovine;

1.2. la réorganisation du sport en Bosnie-Herzégovine, y compris de son Comité Olympique, fondée sur les principes de la décentralisation et de la règle préconisant l’existence, au niveau de l’Etat, d’un seul organisme par sport et d’un seul CNO chapeautant les différentes organisations décentralisées.

2. Nous sommes convenus d’une liste de 19 athlètes, candidats potentiels pour l’équipe de Bosnie-Herzégovine à Sydney en 2000, sélectionnés sur l’ensemble du territoire de la Bosnie-Herzégovine en fonction des critères techniques établis par les Fédérations Internationales :

2.1. Conformément aux possibilités de qualification restantes, sept sports individuels ont été retenus : athlétisme (3 hommes, 2 femmes), natation (1 homme, 1 femme), boxe (2 hommes), judo (3 hommes, 1 femme), cyclisme (3), lutte (1) et tir (2 hommes).

2.2. D’ici au 15 novembre 1999, tous les athlètes devront avoir été identifiés et devront être présentés par le CNO de Bosnie-Herzégovine au CIO, pour accord, comme étant les membres de l’équipe olympique potentielle de la Bosnie-Herzégovine pour les Jeux Olympiques de 2000 à Sydney.

2.3. Un programme de développement spécial devra entrer en vigueur immédiatement, avec l’aide du CIO, afin d’obtenir la qualification d’un nombre maximum d’athlètes. Ce programme comprendra une aide technique et financière ainsi qu’un plan de compétition contrôlé par le CIO et les FI.

3. Nous acceptons et reconnaissons le droit d’association des sportifs et des sportives conformément au principe de la liberté individuelle.

3.1. Les clubs organisés sous forme de structures privées par les citoyens composeront l’échelon local.

3.2. Au niveau de l’Etat, il y aura un Comité Olympique de Bosnie-Herzégovine et une seule fédération nationale par sport.

3.3. Les structures de la Bosnie-Herzégovine énoncées ci-après seront responsables des tâches suivantes :
a) Le Comité National Olympique de Bosnie-Herzégovine, tel que défini par ses statuts et conformément à la Charte Olympique, sera chargé des activités olympiques, dont la sélection et la préparation de l’équipe de Bosnie-Herzégovine pour les Jeux Olympiques.
b) Les fédérations de sports de Bosnie-Herzégovine, telles que définies par leurs statuts et conformément aux statuts des Fédérations Internationales de sports concernées, seront chargées de la représentation de leur sport au niveau international, y compris de la composition des équipes nationales et de la représentation de leurs équipes / athlètes lors des compétitions internationales, ainsi que de l’organisation des compétitions à l’intérieur de la Bosnie-Herzégovine.

3.4. Ces structures seront les seules reconnues par le Comité International Olympique et les Fédérations Internationales de sports.

4. Afin de mettre en application ces mesures et de préparer la dernière réunion, un groupe de travail sera constitué, qui entrera immédiatement en fonction. Ce groupe de travail sera placé sous la responsabilité du CIO et de l’OHR et se réunira régulièrement avec les représentants des membres de la Présidence et les représentants des associations sportives lorsque cela sera jugé nécessaire. Il rédigera, par le biais du représentant du CIO, un rapport mensuel sur l’état d’avancement des travaux jusqu’à la dernière réunion.

5. La prochaine et dernière réunion se tiendra avant la fin mars 2000 à Lausanne, au siège du CIO.

Liste des participants à l
Tags Actu CIO
back to top