skip to content
Date
17 mai 2001
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

LA COMMISSION MEDICALE DU CIO RENFORCE SA POSITIONCONTRE LE MAUVAIS USAGE DES ANTIASTHMATIQUES


Lausanne, le 17 mai 2001 - La commission médicale du CIO a annoncé aujourd’hui que, pour la première fois, les athlètes olympiques qui demandent l’autorisation de suivre un traitement contre l’asthme durant les Jeux Olympiques seront obligés de soumettre les preuves cliniques et de laboratoires indiquant la nécessité du traitement.

A Salt Lake City, un groupe d’experts examinera ces informations et décidera, au cas par cas, de la nécessité de procéder à des tests de vérification. Toutes les fois où les preuves seront insuffisantes, la commission médicale pourra rejeter la demande.

De nombreux traitements antiasthmatiques contiennent des bêta-2 agonistes, qui figurent sur la liste des substances interdites. Il est prouvé que l’abus systématique de ces substances entraîne un effet anabolisant.

La commission médicale du CIO renforce encore sa position sur ce point pour protéger les athlètes des dangers de diagnostic erroné, car elle a noté une augmentation significative de l’usage de ces bêta-2 agonistes au cours des récentes éditions des Jeux Olympiques, en particulier dans les sports d’endurance.



back to top