skip to content
IOC
Actualités du CIO

La commission exécutive recommande le maintien de la boxe au programme des sports de Tokyo 2020 et la suspension de la reconnaissance de l’AIBA


La boxe devrait garder sa place au programme des sports des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, mais la reconnaissance de l’Association Internationale de Boxe (AIBA) par le Comité International Olympique (CIO) devrait être suspendue. Cette recommandation est soumise aujourd’hui par la commission exécutive à la Session du CIO qui se tiendra du 24 au 26 juin 2019 à Lausanne.

La décision a été prise sur la base des recommandations faites dans le rapport du comité d’enquête, lequel était dirigé par M. Nenad Lalovic, membre de la commission exécutive, et était composé de M. Richard L. Carrión, membre du CIO, et de Mme Emma Terho, membre du CIO et représentante de la commission des athlètes du CIO.

Le comité d’enquête a été établi par la commission exécutive du CIO le 30 novembre 2018 en raison de la gravité de la situation concernant la gouvernance, l'éthique, la gestion financière, ainsi que l'arbitrage et le jugement. Ces sujets de préoccupation avaient déjà été soulevés en 2017 et ont été suivis de près. Depuis, il n’y a pas eu de progrès satisfaisants.

Après discussion approfondie, la commission exécutive a décidé de recommander à la Session du CIO de maintenir la boxe au programme des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Le tournoi olympique de boxe de Tokyo 2020 ainsi que toutes les compétitions de qualification seront organisés conformément aux directives établies par la commission exécutive du CIO.

La commission exécutive a en outre confirmé que si les décisions ci-dessus sont entérinées par la Session du CIO en juin 2019, le quota total d’athlètes pour la boxe aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 resterait à 286 et le nombre total de huit épreuves masculines et cinq épreuves féminines serait également maintenu, comme approuvé précédemment le 9 juin 2017. Il s’agit là d'une nouvelle étape vers l’égalité des sexes dans la boxe, après avoir eu dix épreuves masculines et trois épreuves féminines aux Jeux de Londres 2012 et Rio 2016.

Par ailleurs, la commission exécutive a créé un groupe de travail spécial, présidé par le membre du CIO et président de la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG), M. Morinari Watanabe, qui a pour mission :

a. d’assurer la tenue des compétitions de boxe suivantes, afin d’accroître durablement l’égalité des sexes dans tous les domaines de ce sport :
i. les épreuves de qualification pour la boxe en vue des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, prévues entre janvier et mai 2020 ;
ii. le tournoi de boxe aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

b. d’élaborer un système de qualification pour la boxe pour Tokyo 2020, avec les détails suivants à confirmer au plus tard fin juin 2019 :
i. la définition des catégories de poids masculines et féminines ;
ii. l'examen de l’attribution des places de qualification dans toutes les épreuves de boxe, dans le but d’accroître l’égalité des sexes ;
iii. l'établissement des critères pour l'attribution des places lors des épreuves de qualification.

La commission exécutive a également fait remarquer que le CIO n’a encore confirmé aucun système de qualification ni aucune épreuve de qualification olympique pour la boxe pour Tokyo 2020. Le CIO élaborera un nouveau calendrier pour les épreuves de qualification olympique, lesquelles se dérouleront entre janvier et mai 2020.

Le statut de reconnaissance définitive de l’AIBA sera en principe revu après les Jeux de Tokyo 2020. L’évolution de la situation de l’AIBA et les progrès accomplis par cette dernière pour respecter la Charte olympique et le Code d’éthique du CIO sont surveillés par un comité de suivi spécial qui est composé des membres de l’ancien comité d’enquête.

“La décision d’aujourd’hui a été prise dans l’intérêt des athlètes et de la boxe. Nous voulons nous assurer que les athlètes peuvent réaliser leur rêve de participer aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 tout en tirant les conséquences qui s’imposent pour l’AIBA à la suite des recommandations du comité d’enquête. Dans le même temps, nous offrons une possibilité de lever la suspension, mais des changements fondamentaux sont nécessaires”, a déclaré le président du CIO, Thomas Bach.

La 134e Session du CIO, qui rendra sa décision concernant l’AIBA et le sport de la boxe aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, se déroulera du 24 au 26 juin 2019 à Lausanne, Suisse.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

back to top En