skip to content
Date
10 nov. 2015
Tags
Actu CIO

La commission exécutive réagit à la suite du rapport de la commission indépendante de l’AMA et suspend provisoirement M. Lamine Diack

Le Comité International Olympique (CIO) suit de près la situation après la publication hier du rapport de la commission indépendante de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA). Le CIO attend de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) et de l’AMA que toutes les mesures nécessaires soient prises pour protéger les athlètes intègres et rétablir la confiance.


Même si cela n’a pas été directement abordé dans le rapport, le CIO pour sa part a d’ores et déjà décidé de prendre des mesures.

La commission exécutive du CIO a ainsi décidé cet après-midi d’approuver la proposition formulée par la commission d’éthique du CIO de suspendre provisoirement M. Lamine Diack, l’ancien président de l’IAAF, de sa position de membre honoraire du CIO.

En ce qui peut concerner les Jeux Olympiques, la commission exécutive du CIO a décidé ce qui suit :

Le CIO a demandé à l’IAAF d’entamer une procédure disciplinaire à l’encontre de tous les athlètes, entraîneurs et officiels qui ont participé aux Jeux Olympiques et sont accusés de dopage dans le rapport de la commission indépendante. Conformément à sa politique de tolérance zéro à l’égard du dopage, le CIO, une fois cette procédure achevée, prendra toutes les sanctions et mesures relatives au retrait et à la réattribution de médailles, et le cas échéant, à l’exclusion des entraîneurs et officiels des Jeux Olympiques futurs.

Le CIO s’est penché sur le fonctionnement durant les Jeux Olympiques d’hiver de 2014 du laboratoire accrédité par l’AMA à Sotchi, à la suite des doutes exprimés à son égard lors de la conférence de presse tenue par la commission indépendante de l’AMA. À ce sujet, le CIO se fie au rapport établi en son temps par le groupe d’observateurs indépendants de l’AMA qui ne fait état d’aucune anomalie. Aucune irrégularité de la sorte n’avait été relevée par les experts internationaux alors mandatés ni même par le CIO lui-même. Par conséquent, le CIO n’a aucune raison de remettre en cause la crédibilité des résultats des contrôles de dopage effectués lors des Jeux Olympiques d’hiver de 2014. Toutefois, étant donné qu’il conserve tous les échantillons de contrôle pendant dix ans,  le CIO ordonnera de nouvelles analyses appropriées si de sérieux doutes étaient émis. Le CIO peut en toutes circonstances procéder à de nouvelles analyses si de nouvelles techniques scientifiques se font jour.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,25 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde. 

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos
YouTube:
www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur
Flickr

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur
Twitter, Facebook et YouTube.

 

 

Tags Actu CIO
back to top