skip to content
Date
28 juil. 2015
Tags
Actu CIO , Lutte contre le dopage

La commission exécutive informée des progrès accomplis dans la mise en œuvre de l'Agenda olympique 2020

La commission exécutive (CE) du Comité International Olympique (CIO) a été informée aujourd’hui des progrès accomplis dans la mise en œuvre de l’Agenda olympique 2020, notamment des changements effectués à la procédure de candidature 2024 et des améliorations apportées au Contrat ville hôte pour 2022.


La mise en œuvre de l’Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique du CIO pour l’avenir du Mouvement olympique, a débuté immédiatement après son approbation lors de la 127e Session du CIO à Monaco en décembre 2014.

Conformément à la recommandation de l’Agenda olympique 2020, le droit de candidature pour les villes sera réduit de 650 000 USD à 250 000 USD pour un niveau de service considérablement amélioré.

Des changements ont été apportés au Contrat ville hôte pour 2022. Ce contrat sera rendu public le jour de l’élection de la ville hôte des Jeux de 2022, le 31 juillet. D’autres modifications seront introduites au Contrat ville hôte pour 2024.

Le Comité International Paralympique (IPC) et le CIO ont conclu un nouvel accord, notamment un accord spécifique aux Jeux pour 2022. Les changements comprennent une augmentation des contributions à l’IPC, passant de 6 millions USD à 7,5 millions USD, une hausse du nombre d’athlètes (de 750 à 850) et la sélection des services olympiques de radio- télévision (OBS) comme diffuseur hôte.

Le vice-président du CIO et président de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), Sir Craig Reedie, a indiqué à la CE que suite au financement à parts égales par les gouvernements du monde entier d’un côté et le CIO de l’autre pour la lutte en faveur des athlètes intègres, le montant total à la disposition de l’AMA oscillera entre 11,5 millions USD et 12 millions USD.

Le président du CIO, Thomas Bach, a informé la CE que depuis les Jeux Olympiques d'hiver à Sotchi en février 2014, le CIO avait signé 18 accords pour près de 14 milliards USD, soit une importante contribution à la stabilité financière à long terme du Mouvement olympique jusqu'en 2032. L'établissement de bases financières solides et stables permet au CIO de redistribuer  plus de  90 % de ses revenus afin de soutenir les athlètes et le sport partout dans le monde – soit l'équivalent de 3,25 millions USD par jour, chaque jour de l'année.

©IOC/Ian Jones

Les 18 contrats signés comprennent 13 accords de diffusion, dont un accord avec NBCUniversal jusqu'en 2032, deux nouveaux partenariats TOP à long terme – Bridgestone et Toyota – et le renouvellement des accords TOP existants avec Atos, Panasonic et Samsung. Les deux derniers accords en date ont été conclus avec Discovery Communications, maison-mère d'Eurosport, pour les droits de retransmission en Europe, et avec beIN MEDIA GROUP (beIN SPORTS) pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

La CE a également décidé de proposer à la 128e Session du CIO à Kuala Lumpur le 2 août la reconnaissance pleine et entière du Comité National Olympique (CNO) du Soudan du Sud. Cette décision a été prise après le constat par la CE que le CNO du Soudan du Sud satisfaisait à toutes les exigences décrites dans la Charte olympique pour obtenir cette reconnaissance.

La CE a par ailleurs approuvé les nationalités sportives de deux athlètes : le lutteur tunisien Zied Ait Ouagram, qui obtient la nationalité marocaine, et le rameur hollandais Jozef Klaassen, qui obtient pour sa part la nationalité néo-zélandaise. Il a été fait remarquer à cet égard que les Comités Nationaux Olympiques et Fédérations Internationales correspondants avaient auparavant approuvé ces changements.

La CE a accordé une reconnaissance provisoire à l'Union Mondiale des Villes Olympiques (UMVO) afin de renforcer la coopération entre le CIO et cette organisation, et ce dans le droit fil de l'Agenda olympique 2020. Cette organisation à but non lucratif a été créée en 2002 par les villes de Lausanne et d’Athènes, à savoir la capitale olympique et la ville hôte des premiers Jeux Olympiques de l'ère moderne en 1896. L'UMVO compte actuellement 30 villes membres.

L'allocution de bienvenue à la CE a été prononcée par S.A.R. le Prince Tunku Imran, membre du CIO en Malaisie.

back to top