skip to content

La commission exécutive du CIO rejette la plainte déposée contre World Triathlon et sa présidente, Marisol Casado

Drapeau Olympique IOC
La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO), laquelle a tenu aujourd'hui une réunion consultative afin de préparer les futures séances de travail, a reçu un rapport de la commission d'éthique du CIO concernant une plainte déposée au nom des cinq membres du tribunal de World Triathlon contre Marisol Casado, présidente de World Triathlon (WT) et membre du CIO, Antonio Arimany et Bernard St-Jean, respectivement secrétaire général de WT et président de sa commission juridique et constitutionnelle.

Premièrement, la plainte fait référence à une décision prise le 4 mai 2020 par le tribunal de WT concernant une compétition de triathlon organisée à La Havane (Cuba). Elle reproche aux officiels de WT d'avoir tenté de trouver un moyen illégal de faire "rejuger" ladite décision par une autre formation de jugement. Dans l'intervalle, une fédération nationale a fait appel de cette décision auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) ; l'appel est en cours.

Deuxièmement, la plainte reproche un manque de sincérité s'agissant des prochaines élections des membres du tribunal de WT, les membres actuels dudit tribunal n'ayant été informés ni de la tenue de ces élections ni de leurs modalités.

La commission d'éthique du CIO a fait remarquer que les deux éléments de la plainte n'avaient pas de rapport avec le CIO et a rappelé qu'elle est uniquement compétente pour examiner les activités des officiels des Fédérations Internationales (FI) vis-à-vis des principes éthiques lorsque lesdites activités se déroulent dans le cadre des relations des FI avec le CIO (conformément à la Règle 25 de la Charte olympique et au champ d'application du Code d'éthique du CIO vis-à-vis des FI et de leurs officiels).

Ainsi, en l'absence de preuve de comportement personnel contraire à l'éthique de la part de Marisol Casado, la commission d'éthique du CIO a également souligné qu'elle n'avait aucune raison d'intervenir dans une situation qui relève exclusivement de la gestion interne de la FI.

Sur la base des recommandations adressées par la commission d'éthique du CIO, la commission exécutive du CIO a décidé aujourd'hui de :

  • rejeter la plainte déposée contre World Triathlon, qui ne relève pas du champ d'application de la commission d'éthique du CIO et du CIO ; et
  • rejeter la plainte déposée contre Marisol Casado, membre du CIO, étant donné qu'aucune violation des principes éthiques du CIO n'a été établie.

Pour rappel, la même plainte avait été précédemment déposée par les mêmes personnes auprès du groupe de travail sur la gouvernance de l'Association des fédérations internationales des sports olympiques d'été (ASOIF) qui a expliqué que ni l'ASOIF ni son groupe de travail sur la gouvernance n'étaient compétents pour traiter ladite plainte.

back to top En