skip to content
IOC/Greg Martin
Actualités du CIO

La commission exécutive du CIO ouvre une enquête concernant l’AIBA


La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a décidé aujourd’hui d’ouvrir une enquête concernant l’Association Internationale de Boxe (AIBA). Il s’agit là de l’ouverture d’une procédure qui pourrait conduire au retrait de la reconnaissance de l’AIBA.

Cette décision intervient après que l’AIBA a soumis un rapport d’avancement au CIO, comme demandé par la commission exécutive dans sa décision datée du 19 juillet 2018, expliquant dans le détail sa situation actuelle en matière de gouvernance, de gestion financière et d’intégrité sportive. Aujourd’hui, la commission exécutive a reconnu les progrès accomplis par l’AIBA et les engagements pris par celle-ci dans son rapport d’avancement, mais il reste plusieurs sujets de préoccupation importants, en particulier dans les domaines de la gouvernance, de l’éthique et de la gestion financière, qui nécessitent une enquête plus poussée avec la possibilité pour l’AIBA d’apporter des réponses.

Ces sujets de préoccupation concernent notamment les domaines suivants :

Finances

  • Dans un rapport exhaustif concernant l’année 2018, les vérificateurs d’EY ont déclaré : “Des incertitudes subsistent concernant la capacité de l’organisation à poursuivre ses activités.”
  • Le rapport d’audit 2018 d’EY indique également : “Nous n’avons pas pu obtenir des éléments probants suffisants et appropriés pour fonder notre opinion.”
  • Les rapports d’audit concernant les états financiers de 2017 et 2018 ne figurent pas sur le site web de l’AIBA.
  • Le CIO comprend que l’AIBA n’est pas en mesure de conserver ni d’ouvrir un compte bancaire en Suisse, pays où elle a son siège.

Gouvernance et éthique

  • Le fait que Gafur Rakhimov ait été cité par le Trésor américain comme principal membre et associé d’un réseau criminel transnational organisé suscite des incertitudes quant au rôle de celui-ci en tant que président de l’AIBA.

La commission exécutive du CIO a reconnu les progrès accomplis dans les domaines suivants :

Arbitrage et jugement

  • Le rapport de PwC concernant l’arbitrage et le jugement aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 a établi qu’aucune des observations principales ne soulevait d’inquiétudes quant aux compétitions de boxe et qu’il n’y avait pas eu atteinte à l’intégrité et à la crédibilité du tournoi.

    Lutte contre le dopage

  • Le programme antidopage de l’AIBA est totalement conforme aux critères de l’AMA.

Après discussion, la commission exécutive du CIO a décidé :

  1. d'ouvrir une enquête concernant l'AIBA et, à cet effet, délègue son autorité – notamment pour auditionner l'AIBA – à un comité d'enquête ad hoc qui aura pour tâche :
    1. d'analyser le rapport d'avancement de l'AIBA et les mesures qui y sont présentées en réponse aux principales préoccupations soulevées par le CIO en matière de gouvernance, d'éthique, de gestion financière, ainsi que d'arbitrage et de jugement ;
    2. d'enquêter sur et d'évaluer les aspects les plus préoccupants au sein de l'AIBA, notamment la gouvernance, l'éthique, la gestion financière, ainsi que l'arbitrage et le jugement ;
    3. de formuler une recommandation à l'adresse de la commission exécutive du CIO sur les mesures et sanctions qui pourraient être prononcées conformément à la Charte olympique ;

       

  2. de maintenir les précédentes décisions prises par la commission exécutive de :
    1. “geler toutes ses relations avec l'AIBA, à l'exception de celles qui sont nécessaires sur le plan pratique pour mettre en œuvre les décisions du CIO correspondantes” ;
    2. suspendre tous les versements destinés à l'AIBA, y compris ceux en lien direct avec la boxe prévus par la Solidarité Olympique, jusqu'à ce que :
      1. “la commission exécutive du CIO ait confirmé après examen qu'elle était satisfaite des preuves supplémentaires apportées sur la capacité de l'AIBA à poursuivre ses activités (avec les documents justificatifs à l'appui des audits effectués sur les états financiers : projections des flux de trésorerie) ;
      2. l'AIBA ait entrepris un audit complet et indépendant après mise en place des nouveaux mécanismes de contrôle (politiques et procédures organisationnelles) visant à démontrer le résultat de cette mise en place” ;
         
  3. d'adopter avec effet immédiat les mesures supplémentaires suivantes :
    1. geler la planification du tournoi olympique de boxe aux Jeux de Tokyo 2020, y compris tout contact officiel entre l'AIBA et le comité d'organisation de Tokyo 2020, la vente de billets, l'approbation et la mise en œuvre d'un système de qualification, la planification d'épreuves tests et la finalisation du calendrier de compétitions ;
    2. interdire l'usage par l'AIBA des propriétés olympiques, notamment des anneaux olympiques et de l'emblème de Tokyo 2020 dans toute communication et sur tout matériel publicitaire et/ou promotionnel ;
    3. lever le gel des aides financières accordées par la Solidarité Olympique au profit des athlètes, à condition que ces aides financières ne puissent être octroyées ou versées par l'intermédiaire d'une fédération nationale de boxe.

La commission exécutive du CIO s'efforce au maximum de protéger les athlètes et de faire en sorte qu'un tournoi de boxe pourra avoir lieu aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 indépendamment de ces  mesures.

La commission exécutive a nommé Nenad Lalovic, membre du CIO, comme président du comité d'enquête ad hoc. Il sera épaulé par Richard L. Carrión, membre du CIO, et Emma Terho, membre du CIO et représentante des athlètes.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

back to top En