skip to content
IOC/Christophe Moratal
Paris 2024

La commission exécutive du CIO entérine la proposition de Paris 2024 concernant l'ajout de nouveaux sports

La commission exécutive du CIO a approuvé aujourd'hui la recommandation de la commission du programme olympique prévoyant de soumettre à la prochaine Session du CIO en juin la proposition de Paris 2024 concernant l'ajout de nouveaux sports au programme, à savoir le breaking, le skateboard, l'escalade et le surf.

Ainsi que l'a déclaré le président du CIO, Thomas Bach : "Les quatre sports proposés sont en tout point conformes aux recommandations de l'Agenda olympique 2020. Ils contribuent à rendre le programme des Jeux Olympiques plus jeune, plus urbain, avec un meilleur équilibre entre les sexes. Ils offrent la possibilité de se rapprocher de la jeune génération. Dans l'attente des conclusions de la Session du CIO, il est important de noter que les sports seront provisoirement inclus au programme, la décision finale ne devant intervenir que fin 2020."

Ils contribuent à rendre le programme des Jeux Olympiques plus jeune, plus urbain, avec un meilleur équilibre entre les sexes. Thomas Bach Président du CIO

Parmi les éléments pris en compte, citons : l'intégration harmonieuse dans le plan directeur des sites de Paris 2024 ; la volonté de Paris d'accueillir des Jeux jeunes, urbains, innovants, spectaculaires, avec une représentation équilibrée des sexes ; et le respect du concept sportif global imaginé par Paris 2024, lequel entend proposer des épreuves dynamiques, fédératrices et accessibles.

"Lorsque nous avons examiné de nouveaux sports pour notre proposition, nous avons été guidés par trois principes : la durabilité, des sports qui parlent aux jeunes et des sports qui reflètent l'identité de Paris 2024", a déclaré Tony Estanguet, président de Paris 2024. "Nous voulions choisir des sports populaires qui soient inclusifs, accessibles et qui favorisent la créativité tout en complétant au mieux le programme sportif existant. Nous pensons que ces quatre sports pourront attirer de nouveaux publics aux Jeux Olympiques."

Dans le droit fil de l'Agenda olympique 2020, le comité d'organisation de Paris 2024 a soumis des sports susceptibles d'être ajoutés sans que la limite de 10 500 athlètes stipulée dans la Charte olympique ne soit dépassée.


Le breaking et l'escalade figuraient parmi les épreuves qui ont sacré des médaillés aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2018 à Buenos Aires, tandis que le skateboard, l'escalade et le surf feront leurs débuts au programme olympique à Tokyo en 2020.

En cas d'approbation de cette proposition par la Session du CIO, et après d'éventuelles observations, notamment au cours des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, le programme des épreuves ainsi que les quotas d'athlètes seront finalisés lors de la réunion de la commission exécutive du CIO en décembre 2020.

Le comité d'organisation de Paris 2024 a également fait part de son intérêt quant au lancement de nouvelles activités de mobilisation telles que l'invitation adressée aux fans du monde entier à partager l'expérience olympique à travers de grands événements populaires et des événements interactifs, et ce afin de rapprocher au maximum les spectateurs de l'action.
back to top En