skip to content
Getty Images

La commission exécutive du CIO approuve les sites de Tokyo 2020

La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a approuvé aujourd'hui les sites du skateboard et de l'escalade sportive ainsi que ceux des nouvelles disciplines, le basketball 3x3 et le BMX freestyle, pour Tokyo 2020. La commission exécutive a entendu les rapports des comités d'organisation des Jeux Olympiques de PyeongChang 2018 et de Tokyo 2020. Un point de situation a été fait également sur les préparatifs des Jeux de Beijing 2022, Paris 2024, Buenos Aires 2018 et Lausanne 2020. Enfin, plusieurs décisions ont été prises concernant les Jeux Olympiques et les Jeux Olympiques de la Jeunesse.

Yoshiro Mori et Toshiro Muto, respectivement président et directeur général du comité d'organisation de Tokyo 2020, ainsi que John Coates, président de la commission de coordination du CIO, ont indiqué que les organisateurs de Tokyo 2020 continuaient de franchir les diverses étapes clés en prélude aux Jeux. La commission exécutive a répondu favorablement à la demande d'approbation de Tokyo 2020 concernant deux sites : le complexe des sports urbains Aomi qui accueillera le basketball 3x3 et l'escalade sportive ; et Ariake, situé dans la zone de la baie de Tokyo, où auront lieu les compétitions de BMX race, BMX freestyle et skateboard. Les deux sites devraient devenir des lieux emblématiques des Jeux de Tokyo 2020, rassemblant la jeunesse du monde entier.

La commission exécutive a également approuvé la liste des mascottes présélectionnées pour les Jeux de 2020. Cette liste sera dévoilée demain à Tokyo. Les votes pour le choix de la grande gagnante débuteront le 11 décembre dans toutes les écoles primaires du Japon.

Le président du comité d'organisation de PyeongChang 2018 (POCOG), Lee Hee-beom, et la présidente de la commission de coordination du CIO, Gunilla Lindberg, ont fait quant à eux le point sur les préparatifs des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018. À noter parmi les activités les plus récentes le début du relais de la flamme olympique et la dernière revue de projet qui s'est tenue à PyeongChang les 21 et 22 novembre.

Les efforts déployés pour encourager les ventes de billets se sont traduits par de bons résultats au cours des dernières semaines. Tous les sites étant prêts et les projets d'infrastructure achevés, les fans peuvent s'attendre à vivre une expérience extraordinaire à PyeongChang. Le président du CIO, Thomas Bach, a salué les préparatifs du POCOG et réaffirmé le soutien total apporté par le CIO au comité d'organisation afin de garantir le succès des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018. 

IOC/Christophe Moratal

S'exprimant au nom du comité d'organisation de Beijing 2022, le directeur exécutif du CIO pour les Jeux Olympiques, Christophe Dubi, a expliqué que les préparatifs de la manifestation olympique étaient en bonne voie. L'emblème officiel des Jeux de Beijing a été approuvé par la commission exécutive et il sera dévoilé prochainement par les organisateurs chinois. La commission exécutive a également annoncé que la présidence par intérim de la commission de coordination du CIO serait assurée par Juan Antonio Samaranch et que Ser Miang Ng, membre de la commission exécutive, en deviendrait membre.

Christophe Dubi a également évoqué brièvement la récente visite du CIO à Paris à l'occasion d'un séminaire d'orientation durant lequel le Comité International Olympique, Paris 2024 et LA 2028 ont réaffirmé leur détermination à organiser les Jeux Olympiques dans un esprit de co-construction.

La commission exécutive a également pris deux décisions en lien avec les Jeux Olympiques de la Jeunesse : il a été convenu d'organiser les quatrièmes éditions des JOJ d'été et d'hiver en 2022 et 2024 respectivement. La procédure de candidature 2022 doit être inscrite, pour de plus amples discussions, à l'ordre du jour de la prochaine réunion de la commission exécutive qui se tiendra à PyeongChang en février prochain.

Pour finir, la commission exécutive du CIO a approuvé les systèmes de qualification proposés par les différentes FI pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Lausanne 2020. Les systèmes de qualification sont conformes aux principes relatifs aux systèmes de qualification adoptés par la commission exécutive lors de sa réunion de mars 2017. Ils tiennent compte des propositions et recommandations adressées après les JOJ d'hiver de Lillehammer 2016.

back to top En