skip to content
Date
28 févr. 2004
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

La Commission Exécutive du CIO achève sa première réunion de l'année à Athènes


La commission exécutive (CE) du Comité International Olympique (CIO) a achevé aujourd’hui deux jours de travaux productifs dans la capitale grecque.



l’Assemblée générale de l’ACNO et Comité National Olympique Iraquien
Le point fort de cette première assemblée de l’année était la réunion hier avec les Comités Nationaux Olympiques présents cette semaine à Athènes à l’occasion de l’Assemblée générale de l’ACNO. Dans l’après-midi, la CE a poursuivi seule ses travaux et décidé en particulier de lever la suspension imposée le 17 mai 2003 au Comité National Iraquien. C’est donc derrière leur drapeau national que les athlètes iraquiens pourront pénétrer dans le stade olympique d’Athènes le 13 août prochain. Cette décision porte en outre le nombre de CNO reconnus à 202, un record dans l’histoire du Mouvement olympique.


Athènes 2004
À propos de la préparation des Jeux, la CE a entendu le rapport de Mme Angelopoulos-Daskalaki, présidente du comité d’organisation d’Athènes (ATHOC), et de son équipe sur les derniers progrès réalisés. Le plan de transport pour les Jeux a été présenté et approuvé par la CE. Les membres de la CE ont eu l’occasion de constater par eux-mêmes l’état des préparatifs au cours d’une tournée d’inspection comprenant la visite du site du slalom en canoë-kayak.




S’exprimant sur le dossier d’Athènes lors de la conférence de presse finale, le président du CIO, Jacques Rogge, a déclaré : "Nous avons dépêché une équipe d’experts très compétente [à Athènes]. La conclusion de leur mission d’étude telle qu’elle m’a été communiquée cette semaine est que nous avons encore assez de temps pour assurer des Jeux très réussis. Mais naturellement, il faut travailler très vite. L’étude de faisabilité est rassurante. Quant à la mise en oeuvre effective, nous verrons dans les semaines qui viennent. À l’heure où je vous parle auourd’hui, le temps nous permet encore de livrer des Jeux réussis à condition que nos amis grecs continuent à travailler sur le même rythme. Je demeure confiant et j’ai exprimé ma confiance : cela va être difficile mais c’est réalisable.”




Turin 2006 et Bejing 2008
Une délégation du comité d’organisation de Turin (TOROC), conduite par son président Valentino Castellani, a fait une mise au point générale en indiquant que les travaux de construction se déroulaient comme prévu, que le récent accord signé avec la RAI, la chaîne de télévision nationale, contribuerait à rallier toute l’Italie derrière les Jeux, et que la torche serait dessinée par le célèbre designer automobile Pininfarina. Le directeur exécutif pour les Jeux Olympiques, Gilbert Felli, a présenté un compte rendu positif de la préparation des Jeux Olympiques de 2008 à Beijing.




Vancouver 2010
Concernant les Jeux Olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, René Fasel, président de la commission de coordination, a félicité John Furlong, récemment nommé directeur général du comité d’organisation. Il a également reconnu que les améliorations apportées à la procédure de candidature mise en place par le CIO ainsi que le programme de transfert des connaissances grâce auquel une ville hôte peut partager son expérience avec la suivante, ont permis à Vancouver une transition rapide et efficace du statut de ville candidate à celui de ville hôte.




Le CE a également pris une série de décisions dont :

- la disqualification des athlètes Johann Muehlegg et Olga Danilova des Jeux Olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City. Cette décision a été prise conformément aux sentences arbitrales rendues par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) le 18 décembre 2003. Les deux athlètes ont été priés de rendre leurs médailles au CIO et celles-ci seront réattribuées en fonction des nouveaux classements;
- l’introduction de l’épreuve de poursuite par équipes en patinage de vitesse dans le programme des Jeux Olympiques d’hiver, ce à partir de 2006 à Turin;
back to top