skip to content
IOC / Christophe Moratal
Date
02 mars 2016
Tags
Actu CIO , Rio 2016 , Tokyo 2020 , Beijing 2022

La commission exécutive achève sa première réunion de l’année


La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a conclu aujourd’hui deux jours de réunion par les rapports des comités d’organisation et présidents des commissions de coordination des prochaines éditions des Jeux Olympiques, dont Rio 2016, PyeongChang 2018 et Tokyo 2020.

Le comité d’organisation des Jeux Olympiques de Rio 2016 a présenté l’état d’avancement des préparatifs. La délégation a été rejointe par visioconférence par le maire de Rio, Eduardo Paes, qui a souligné le fait qu’en dépit du climat économique et politique actuel au Brésil, les Jeux Olympiques de 2016 bénéficiaient du soutien de plus de 70 % de la population de Rio de Janeiro. Le comité d’organisation a annoncé qu’il avait réussi à équilibrer son budget. Toutes les épreuves tests se sont bien déroulées, et la construction des installations est dans les temps. Les dernières informations ont en outre été données sur les contrôles de la qualité de l’eau dans la baie de Guanabara, contrôles dont la fréquence passera de mensuelle à hebdomadaire à compter du mois de mai, puis seront effectués quotidiennement au moment des Jeux, conformément aux paramètres de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Le maire Eduardo Paes a donné l’assurance à la commission exécutive que l’épidémie de virus Zika était sous contrôle à Rio de Janeiro grâce à la prise de nombreuses mesures préventives. Les conditions climatiques prévalant à partir de mai avec le début de la saison sèche aideront également à améliorer la situation. Le président du CIO, Thomas Bach, a souligné l’étroite coopération entre le CIO et l’OMS, laquelle a fait part de sa confiance dans la réussite des Jeux Olympiques en août prochain et l’innocuité de leur environnement.

Le comité d’organisation de Rio 2016 a par ailleurs donné l’assurance que la ligne de métro n° 4 reliant le parc olympique aux autres quartiers de la ville de Rio de Janeiro serait ouverte en juillet. Une nouvelle ligne de tramway (train léger) est actuellement en phase de test et devrait être ouverte au public en avril. Il est enfin prévu que le village olympique soit livré ce mois-ci.

Le parcours du relais de la flamme olympique a par ailleurs été présenté. La cérémonie d’allumage aura lieu à Olympie le 21 avril 2016. La flamme arrivera à Brasilia le 3 mai 2016 avant de sillonner tout le pays en passant par 329 villes.

IOC / Christophe Moratal

Le président du POCOG, Cho Yang-ho, et la présidente de la commission de coordination, Gunilla Lindberg, ont fait le point sur les préparatifs des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Le succès des récentes épreuves tests a été relevé comme l’a été la construction de la ligne de train à grande vitesse depuis Séoul. Une première réunion a eu lieu durant les épreuves tests entre les comités d’organisation de PyeongChang, Tokyo et Beijing pour discuter de la collaboration entre ces trois villes hôtes.

Le comité d'organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 a fait le point sur les progrès accomplis dans les préparatifs et continue de respecter toutes les échéances fixées. Un entrepreneur a été désigné pour terminer la construction du nouveau stade national, lequel devrait être achevé d'ici la fin novembre 2019. John Coates, président de la commission de coordination de cette édition des Jeux, a déclaré que le succès du programme de marketing de Tokyo 2020 était "sans précédent", fort de contrats déjà conclus avec 28 partenaires. Quant au choix de l’emblème de ces Jeux, des progrès ont été faits avec 15 000 propositions en provenance du Japon et du reste du monde. Le choix final de l’emblème devrait avoir lieu au printemps.

Le comité d’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022 a été constitué.

La commission exécutive a également entendu des rapports sur les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 et Lausanne 2020. Il a également été présenté un compte rendu des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver de Lillehammer 2016 qui se sont déroulés récemment avec succès.

Mardi, la commission exécutive a accepté de rendre indépendant le processus de gestion des résultats et de sanction durant les Jeux Olympiques en déléguant au TAS le pouvoir de décision sur les cas de dopage. Une nouvelle formation antidopage du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) traitera les cas de dopage dès les Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro.

Un certain nombre d’autres décisions ont été prises en vue des prochains Jeux Olympiques de Rio 2016, notamment le changement de nationalité pour 11 athlètes. Les membres de la commission exécutive ayant un conflit d’intérêt n’ont pas participé aux discussions :

  • Mme Anna BURIAK (pentathlon moderne) – passe de la nationalité ukrainienne à russe
  • Mme Lasma LIEPA (canoë) – passe de la nationalité lettone à turque
  • Mme Otgontsetseg GALBADRAKH (judo) – passe de la nationalité mongole à kazakhe
  • Mme Cansel DENIZ (taekwondo) – passe de la nationalité turque à kazakhe
  • M. Chakir ANSARI (lutte) - passe de la nationalité française à marocaine
  • M. Oliver DINGLEY (natation) - passe de la nationalité britannique à irlandaise
  • Mme Emily BOYD (natation) - passe de la nationalité australienne à britannique
  • Mme Iryna KHOKHLOVA (pentathlon moderne) - passe de la nationalité ukrainienne à argentine
  • Mme Victoria SOLNCEVA, maintenant Mme Viktoria Zeynep GÜNES, (natation) - passe de la nationalité ukrainienne à turque
  • M. Maksim OBEREMKO (voile) - passe de la nationalité ukrainienne à russe
  • M. Ruslans NAKONECNIJS (pentathlon moderne) - passe de la nationalité ukrainienne à lettone.

Dans un rapport portant sur les relations avec les CNO, le point a été fait sur la suspension du CNO du Koweït. Dans le cadre des cinq procédures judiciaires qui ont été portées devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) et devant le tribunal civil de Lausanne par plusieurs organisations sportives du Koweït, le CIO a pris note des récentes décisions provisoires prises jusqu'ici en sa faveur. Le TAS a en particulier rejeté quatre demandes de suspension des décisions contestées dans l'attente d'une sentence sur le fond.

Sur le front sportif, la commission exécutive a pris note de la décision technique de l’Association Internationale de Boxe (AIBA) de renoncer aux casques de protection pour les compétiteurs masculins aux Jeux Olympiques. L’AIBA a apporté des éléments médicaux et techniques démontrant que le nombre de commotions cérébrales était en fait moins élevé sans casque de protection.

La commission exécutive a approuvé une proposition de la commission médicale et scientifique du CIO d’imposer pour la première fois aux Jeux Olympiques de Rio 2016 l’obligation pour tous les médecins de se conformer au Code médical du Mouvement olympique comme condition de leur inscription aux Jeux Olympiques. Toute infraction au Code entraînerait le retrait de leur accréditation.

Afin de protéger les athlètes intègres, la commission exécutive a approuvé une procédure prévoyant le remplacement d'un athlète contrôlé positif avant les Jeux Olympiques par l'athlète intègre occupant le rang suivant au classement. Le CIO travaillera avec chaque Fédération Internationale (FI) afin de s'assurer que le mécanisme de réattribution des places de qualification convient à chaque sport individuel.

Un rapport complet sur l'état d'avancement de la chaîne olympique a été présenté à la commission exécutive. Les préparatifs pour le lancement de la chaîne vont bon train; 51 collaborateurs de 18 nationalités différentes ont d'ores et déjà été recrutés.

IOC / Christophe Moratal

La présidente de la commission des athlètes du CIO, Claudia Bokel, a fait le point sur le lancement de la version remaniée de l'Olympic Athletes' Hub, une plateforme numérique destinée aux olympiens et autres athlètes d'élite. Elle a également donné un aperçu de ce que sera l'espace Athlètes du CIO pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.

Concernant l’Agenda olympique 2020, feuille de route stratégique pour l’avenir du Mouvement olympique, la commission exécutive a pris acte du fait que les 40 recommandations avaient déjà été mises en œuvre ou bien étaient en cours d’application. Au total, 144 livrables découlant de ces recommandations sont prévus pour 2016.

La commission exécutive a également approuvé les aspects opérationnels relatifs aux athlètes réfugiés qui prendront part aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Pour plus d’informations, cliquez ici.

back to top En