skip to content

La commission d’évaluation pour les Jeux de 2024 entame l’examen des dossiers des candidates

La commission d’évaluation pour les Jeux Olympiques de 2024 a achevé aujourd’hui un premier examen des deux projets en lice. En conclusion, elle a vanté la créativité des deux villes et relevé l’accent important placé par les deux candidates sur l’héritage post-olympique.

Suivant une nouvelle procédure résultant de l’Agenda olympique 2020, la commission s’est concentrée sur des éléments clés des propositions soumises par Los Angeles (USA) et Paris (France).* Les deux villes seront les premières à bénéficier de tous les avantages présentés par l’Agenda olympique 2020.

L’Agenda olympique 2020, feuille de route stratégique du Mouvement olympique, a beaucoup renforcé le soutien accordé par le CIO aux villes candidates et donné plus de souplesse pour concevoir des Jeux tirant profit des atouts des villes et faisant avancer leurs objectifs de développement à long terme.

 “Le travail de la commission ne fait que commencer, mais il est déjà évident que les deux candidates ont pleinement adhéré à l’esprit de l’Agenda olympique 2020,” a déclaré le président de la commission, Patrick Baumann, à l’issue de la réunion de deux jours, les 29 et 30 mars, à Lausanne. “Les deux propositions comprennent des lieux emblématiques dans ces deux merveilleuses villes et offriraient une excellente expérience aux athlètes, spectateurs et autres participants.”

Trois étapes

La nouvelle procédure de candidature comprend trois étapes qui offrent de multiples occasions de dialogue et d’échange constructif pour aider les villes candidates à peaufiner leur projet. Entre autres changements, le coût des candidatures a été réduit, en partie en faisant bénéficier les villes candidates de l’expertise de spécialistes du CIO et des Fédérations Internationales dès les premiers stades de leur candidature.

La procédure de candidature pour 2024 a été lancée début 2015 avec la nouvelle phase d’invitation visant à aider les villes candidates potentielles à mieux comprendre le processus et les avantages qu’il présente pour les villes. Le processus d’évaluation a commencé en septembre 2015, selon trois étapes :

  • Étape 1– Vision, concept des Jeux et stratégie
  • Étape 2 – Gouvernance, aspects juridiques et financement des sites
  • Étape 3 – Livraison des Jeux, expérience et héritage en termes de sites olympiques

Au cours des deux premières  étapes, le CIO a collaboré étroitement avec les deux villes candidates dans une série d’ateliers et de visites d’inspection des sites.

La commission d’évaluation a examiné les conclusions des deux premières phases avant de se concentrer sur les thèmes de l’étape 3. La commission effectuera des visites de travail dans les deux villes en mai prochain avant de se réunir à nouveau à la fin du même mois pour finaliser son rapport d’évaluation qui sera publié début juillet.

“Nous nous réjouissons d’examiner de plus près les détails de ces deux excellents dossiers au cours de nos visites d’inspection et de voir comment ces plans superbement conçus pourraient se concrétiser au moment des Jeux et laisser un héritage durable”, a précisé Patrick Baumann.

Les représentants des villes candidates auront l’occasion de présenter leur projet aux membres du CIO et aux Fédérations Internationales des sports olympiques d’été les 11 et 12 juillet prochain à  Lausanne, avant le choix de la ville hôte prévu en septembre.

Plus amples informations sur la procédure de candidature et le questionnaire de candidature.
* Les villes sont énumérées dans l’ordre du tirage au sort

back to top En