skip to content
Stockholm-Are 2026
élections des villes hôtes

La commission d'évaluation pour 2026 se rend à Stockholm-Åre pour sa première visite de travail

La commission d'évaluation du Comité International Olympique (CIO) effectue cette semaine en Suède la première des visites qu'elle doit rendre aux deux candidates à l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver de 2026.  

Cinq jours de discussion et d'inspection des sites sont ainsi prévus du mardi 12 mars au samedi 16 mars à Stockholm-Åre. Le même programme sera suivi à Milan-Cortina (Italie) du 2 au 6 avril.

Cette visite s'inscrit dans le cadre de la collaboration continue avec les villes et les Comités Nationaux Olympiques dans le cadre du nouveau processus de candidature, lequel apporte un soutien et une expertise accrus directement de la part du CIO et du Mouvement Olympique.

Le président de la commission d'évaluation, Octavian Morariu, a déclaré : “C'est avec impatience que la commission attend, au cours des prochaines semaines, d'en savoir plus sur les propositions des candidates et d'examiner sur place les sites potentiels. Cela se fera dans la perspective de l'Agenda olympique 2020, offrant aux candidates une flexibilité et un soutien accrus pour livrer des plans de Jeux durables qui s'alignent au plus près sur les objectifs à long terme des villes et des régions, en apportant des bénéfices à leurs populations locales."

Stockholm-Are 2026 Stockholm-Are 2026

Lancé en octobre 2017, le processus a été adapté au contexte et aux besoins de chaque ville, avec la tenue par le CIO de divers ateliers de travail tout au long du processus afin d'aider dans la préparation de son projet olympique.

En Suède, la commission consacrera sa première journée à la visite des sites alpins prévus à Åre, qui a récemment accueilli les Championnats du monde de ski alpin de la FIS. Une tournée d'inspection des sites à Stockholm suivra le mercredi 13 mars avant une visite le lendemain à Falun, qui accueillera les épreuves de saut à ski et de combiné nordique. Le vendredi 15 mars comprendra une journée complète de discussions détaillées à Stockholm avant la réunion de synthèse et les remarques de clôture le lendemain.

Au terme des deux visites, la commission produira un rapport mettant en relief les opportunités et défis de chaque projet afin d'aider les membres du CIO dans le choix de la ville hôte des Jeux Olympiques d'hiver de 2026. L'élection se tiendra le 24 juin prochain au cours de la 134e Session du CIO à Lausanne.

Projets des villes candidates 2026 – Exemples de l'impact positif de l'Agenda olympique 2020

  • Il y a eu moins d'exigences en termes de livrables et le CIO a fourni une expertise technique accrue directement aux villes tout au long du processus, ce qui a entraîné une réduction substantielle des budgets des candidatures – de plus de 75 % dans les budgets moyens prévus par les deux candidates par rapport aux budgets moyens des villes candidates pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2018 et 2022.
  • En moyenne, les villes candidates à l'organisation des Jeux de 2026 utiliseront 80 % d'installations existantes ou temporaires, contre 60 % pour les villes candidates aux Jeux Olympiques d'hiver de 2018 et 2022.
  • Les coûts d'exploitation préliminaires projetés par les deux candidates sont en moyenne 20 % inférieurs à ceux des deux précédentes procédures de candidature (moins 400 millions d'USD environ).
back to top En