skip to content
élections des villes hôtes

La commission d'évaluation du CIO pour 2026 débute sa visite de travail à Milano Cortina

La deuxième visite de travail de la commission d'évaluation du Comité International Olympique (CIO) pour les Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver de 2026 commence cette semaine en Italie. 

Reproduisant le format du mois dernier à Stockholm-Åre (Suède), cette visite se déroulera sur cinq jours, du mardi 2 avril au samedi 6 avril, et comprendra des présentations des sites et des discussions avec l'équipe en charge de la candidature et des partenaires locaux.

Conformément aux réformes engagées dans le cadre de l'Agenda olympique 2020, la nouvelle procédure de candidature a été lancée en octobre 2017 et se caractérise par un partenariat approfondi entre les villes et les Comités Nationaux Olympiques. Cette visite est une étape importante dans un processus plus large d'interaction et de collaboration.

Ainsi que l'a déclaré le président de la commission d'évaluation, Octavian Morariu : "Nous travaillons avec les villes candidates depuis un certain temps, aussi sommes-nous convaincus que celles-ci mettent au point de grands projets sur le plan technique. Les Jeux peuvent désormais s'adapter pleinement aux ambitions locales des villes et régions hôtes, en réduisant les coûts, en optimisant l'héritage et en favorisant la durabilité. Nous sommes très impatients de voir de quelle manière les plans correspondent à la réalité sur le terrain."

La nouvelle procédure de candidature en deux phases comprend une phase de dialogue d'un an, sans engagement, et un soutien accru apporté aux villes par le CIO sous la forme de conseils techniques, d'une assistance en matière de communication et de documents afin d'aider ces dernières à proposer les meilleurs projets possibles.  

Milano Cortina 2026

Le déplacement en Italie débutera demain dans le noyau de sites de Cortina, lequel a déjà été confirmé comme site d'accueil des Championnats du monde de ski alpin 2021 de la FIS et est proposé pour les épreuves de ski alpin féminin, de biathlon, de curling et pour les sports de glisse en 2026. Une visite des sites des épreuves de ski nordique et de patinage de vitesse sera ensuite organisée à Val di Fiemme. Au deuxième jour des visites, les membres de la commission se rendront sur le site du ski alpin masculin et sur les pistes qui accueilleront le ski acrobatique et le snowboard à Valtellina. Le jeudi 4 avril, ils se rendront à Milan pour une visite des installations et assisteront le lendemain à des présentations détaillées et à des discussions, avant la clôture des réunions le samedi 6 avril.  

Ces deux visites de travail à Stockholm-Åre et Milano Cortina* permettront à la commission d'évaluation de produire un rapport mettant en relief les opportunités et défis de chaque projet olympique. Ce rapport aidera les membres du CIO dans le choix de la ville hôte des Jeux Olympiques d'hiver de 2026, dont l'élection se tiendra le 24 juin au cours de la 134e Session du CIO à Lausanne.

Projets des villes candidates 2026 – Exemples de l'impact positif de l'Agenda olympique 2020

  • Le CIO a réduit les exigences en termes de livrables et a fourni une expertise technique accrue directement aux villes tout au long du processus, ce qui a entraîné une réduction considérable des budgets de candidature – plus de 75 % des budgets moyens prévus par les deux candidates par rapport aux budgets moyens des villes candidates à l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2018 et 2022.
  • En moyenne, les villes candidates à l'organisation des Jeux de 2026 utiliseront 80 % d'installations existantes ou temporaires, contre 60 % pour les villes candidates aux Jeux Olympiques d'hiver de 2018 et 2022.
  • Les coûts d'exploitation prévus initialement par les deux candidates sont en moyenne de 20 % inférieurs (400 millions d'USD environ) à ceux des deux précédentes procédures de candidature.

*Les villes sont citées dans l'ordre du tirage au sort effectué par la commission exécutive du CIO.

back to top En