skip to content
Date
17 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Biathlon , simple , Relais mixte , Actu CIO

La Chine sacrée dans une nouvelle épreuve de biathlon plébiscitée


L’Union internationale de biathlon aime s’amuser à créer de nouvelles épreuves plus courtes et fascinantes encore. Aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver de Lillehammer 2016, l’épreuve la plus récente du CIO, le relais mixte simple, a fait des heureux parmi les athlètes et les supporters à l’occasion de ses débuts internationaux. La photo-finish, au Stade des Birkebeiner où la Chine a été sacrée, a sans doute aidé.

Dans le relais mixte simple, un homme et une femme de chaque nation effectuent la boucle de ski deux fois et tirent quatre fois au total (le relais mixte habituel, qui a lieu dimanche, comporte deux filles et deux garçons effectuant un tour chacun).

La Chine a décroché la médaille d’or, avec seulement 2 dixièmes d’avance sur la Norvège. La Russie est arrivée troisième, 14 secondes et 9 dixièmes.

Imaginez la surprise du duo victorieux Meng Fanqi - Zhu Zhenyu alors que la Chine n’a jamais remporté de médaille de biathlon aux Jeux Olympiques d’hiver seniors. « Je suis très étonnée d’avoir gagné, raconte Meng. Nous n’avons pas été très bons ces derniers jours et je ne m’attendais vraiment pas à décrocher une médaille. Mais nous avons été très calmes et sérieux au tir. Je suis vraiment heureuse. »

Le goûter des spectateurs sur la neige pendant le relais mixte simple de biathlon au Stade des Birkebeiner. Photo : Jed Leicester (YIS/CIO)

Le public, venu nombreux, a été déçu de voir le Norvégien Fredrik Qvist Bucher-Johannessen et sa partenaire Marthe Krakstad Johansen se faire battre d’un cheveu sur la ligne d’arrivée. « Ma confiance était au plus bas aujourd’hui après des tirs catastrophiques au premier tour, se plaint Bucher-Johannessen. J’avais mal ajusté la mire et j’ai dû corriger ça après la pause. Mon entraîneur m’a parlé et m’a redonné un peu d’agressivité. »

Le format, quant à lui, fait l’unanimité. « J’espère qu’ils le réutiliseront à l’avenir, ça serait sympa, dit Bucher-Johannessen. J’espère que le public a bien aimé aussi même si j’ai échoué au sprint. C’est bien de voir autant de pays se battre pour les médailles. Regardez la Chine. »

Les athlètes apprécient en tout cas les nouveautés apportées à leur discipline. « C’est un sport très novateur, c’est aussi pour ça qu’on l’adore, explique le Canadien Ben Churchill. Cette discipline permet de mettre en place plein de nouveautés. Par exemple, dans les départs groupés, vous pouvez commencer à glisser tout de suite au lieu d’utiliser la double poussée. Ils essaient de faire progresser le sport pour qu’il aille de l’avant. »

« Le relais mixte simple en est un autre exemple. Je l’ai récemment essayé lors d’une Coupe du Monde seniors, c’était très intéressant. Le plus dur, c’est de ne pas se refroidir entre les boucles. Aujourd’hui, j’ai fait un footing dans le coin pour que mes muscles restent chauds. Il faut voir ce qui fonctionne pour vous, parce qu’il y a un temps mort de 10 minutes environ. Psychologiquement, c’est comme faire deux courses distinctes. Ça change complètement, mais c’est très amusant. »

Même la paire australienne, arrivée dernière, a pris du plaisir. « Cette course était vraiment sympa et ça ne me dérange pas de perdre contre les meilleurs, concède l’Australien Jethro Mahon, 27e. C’est bizarre de devoir s’arrêter en plein milieu, mais ça change la dynamique. C’est ça le biathlon. Le changement vous permet de rester alerte. Beaucoup de sports sont monotones alors que dans le biathlon, on ne s’ennuie jamais. »

Écrit par Nick Moore (YIS)

Nick Moore est reporter au Service d’information de la jeunesse (Youth Information Service, YIS) de Lillehammer. Journaliste depuis 20 ans, spécialiste de sport et de musique, il a couvert les Jeux Olympiques de 2012 à Londres ainsi que les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2014 à Nanjing. Basé au Royaume-Uni, il collabore avec de nombreuses publications, notamment FourFourTwo, The Independent, Q et The Times.

back to top En