skip to content
OIS/IOC
Buenos Aires 2018

La chine règne sur le trampoline

Xinyi Fan chez les femmes et Fantao Fu coté masculin ont remporté dimanche 14 octobre les compétitions de trampoline des JOJ de Buenos Aires 2018. L'Australienne Jessica Pickering a pour sa part trouvé la bonne chose à faire pour vaincre ses peurs et se frayer une place sur la deuxième marche du podium féminin.



En trampoline hommes, la Chine n'avait encore jamais gagné le titre aux JOJ. Fu Fantao, 17 ans, a comblé ce manque devant le nombreux public du pavillon de l'Amérique. Une prestation aussi solide que homogène (15.400 en difficulté, 16.700 en exécution 16.430 pour le temps passé dans les airs et 9.500 pour son déplacement horizontal) lui a permis de l'emporter avec un total de 58.030. Le Britannique Adrew Stamp qui a récolté la meilleure note en exécution (17.100) a pris la médaille d'argent avec un score de 57.475. L'Autrichien Benny Wizani, qui a passé le plus de temps dans les airs (17.030) a terminé sur la troisième marche du podium. Le Biélorusse Ivan Litvinoich, qui avait pris la première place des qualifications, a fait quelques erreurs mineures et s'est classé 4e. Le Portugais Ruben Tavares, troisième des qualifications, a fini au 6e rang de la finale.

La compétition féminine s'est achevée sur la victoire de Xinyi Fan, permettant à la Chine de rester invaincue dans cette épreuve aux JOJ après les titres remportés par Dong Yu à Singapour en 2010 et Zhu Xueying à Nanjing en 2014. "Nous n'avons pas de formule secrète pour le trampoline en Chine. Tout se résume simplement au travail, au dévouement, et à l'amour du sport. Aujourd'hui, j'ai montré ce que j'étais capable de faire et cela m'a menée à la médaille d'or. Je suis très contente de ce résultat" a dit Xinyi Fan. Elle a devancé l'Australienne Jessica Pickering (51.645) et la Russe Vera Beliankina (51.435).

Jessica Pickering danse pour monter sur le podium

Le DJ du pavillon de l'Amérique a lancé le titre "Shake it off" de la star Taylor Swift dans un timing idéal pour Jessica Pickering, avant qu'elle ne se lance sur le trampoline.  L’Australienne avait besoin de danser, et la chanson de la star américaine est tombée à point! "Il me fallait encore attendre pour disputer ma finale. Alors j'ai pensé à danser un peu",  a expliqué Pickering, qui s'est mise à bouger dans tous les sens autour de l'aire de compétition.  "La chanson qui passait, Shake it Off, avait quelque chose à voir avec mon état nerveux. J'ai carrément dû me secouer, car j'était vraiment trop émotive."

Les pas de boogie-woogie de Jessica Pickering ont réussi à l'apaiser, et elle a atterri sur la deuxième marche du podium.  "Avoir une médaille d'argent autour du cou, c'est absolument fantastique.".  Pickering était "super contente" de s'être qualifiée pour la finale. Elle  ne s'attendait même pas à accrocher une médaille, avouant qu'elle a dû se battre avec ses nerfs avant d'exécuter son premier grand mouvement dans les airs durant son passage. 

"Pour être honnête, j’ai été assez fragile dans les rebonds avant mon premier véritable saut, un triple saut périlleux avec demi-tour. Avant de démarrer ma routine, j'ai rebondi d'un coté et de l'autre puis j'ai décidé de sauter un grand coup sur le tapis et de recommencer à zéro.

IOC

Ça a été une bonne décision, puisque j'ai cessé de trembler et mon passage a été super bon".

Une fois sa prestation achevée, l'Australienne s'est rendue dans le "kiss and cry", saluant le public et souriant aux caméras en attendant que son score s'affiche. Puis elle a sauté de joie. Ses 51.645 points l'ont à cet instant propulsée à la première place de la finale. Mais il n'a pas fallu beaucoup de temps pour que l'or se transforme en argent après le passage de Xinyi Fan, qui a passé beaucoup plus de temps dans les airs, et l'a devancée de neuf dixièmes de points au total.

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En