skip to content

La Chine réalise son troisième grand chelem consécutif en tennis de table

La Chine, en s'imposant par équipes messieurs avec Ma Long, Xu Xin et Zhang Jike face au Japon, mercredi, a réalisé son troisième Grand Chelem olympique d'affilée en s'adjugeant les quatre titres mis en jeux aux à Rio, comme à Beijing en 2008 et à Londres, il y a quatre ans.

Ma Long a aidé son équipe à surmonter un défi plus sévère que prévu proposé par les Japonais, pour finir sur une victoire 3 à 1 dans la compétition par équipes hommes. La médaille de bronze est revenue à l’Allemagne, vainqueur de la Corée du Sud 3 à 1 également.

Le médaillé d’or en simple à Rio Ma Long a démarré la finale en simple comme à la parade, en dominant le Japonais Koki Niwa 3-0. Mais Jun Mizutani a surpris Xu Xin dans le 2e simple.  Le pongiste japonais a remporté les deux premières manches. Le Chinois à la prise en porte-plume a fait une remontée tonitruante, remportant les deux manches suivantes avant d’obtenir deux balles de match à 10-7 dans la cinquième. Mizutani a alors remporté cinq points d’affilée pour s’imposer 3-2 et égaliser à une victoire partout !

Getty Images

Le Japon a poursuivi sur sa lancée dans le double, où Maharu Yoshimura et Koki Niwa ont remporté la première manche 11-4 face à Zhang Jike et Xu Xin, menaçant de créer une immense surprise. Le double chinois s’est remis dans le sens de la marche et a fini par prendre le dessus 3-1.

Ma Long est alors entré sous les projecteurs, annihilant les espoirs du Japon et de leur dernière carte en simple, Maharu Yoshimura avec une brillante victoire, en ne lui laissant que 9 points en tout et pour tout : 11-1, 11-4, 11-4. Ma a ainsi complété le troisième grand chelem consécutif aux Jeux Olympiques pour la Chine, avec une quatrième médaille d’or à Rio.

Getty Images

« Je suis très satisfait, parce que les choses n’ont pas été si faciles ce soir », a expliqué Ma Long. « Cette médaille d’or par équipes me parait beaucoup plus lourde que celle que j’ai gagnée en simple. Le moment où nous avons eu le plus peur a été pendant le double, parce que Xu Xin venait de perdre le très disputé deuxième match de simple et il n’avait disposé que de cinq minutes de repos pour penser à la stratégie. Il a été très bon et il a gagné! ».

Promesses japonaises

Xu Xin s’est montré impressionné par la résistance des Japonais. « Ils sont vraiment forts, et ils le deviennent de plus en plus ! Outre leur meilleur joueur, Jun Mizutani, les deux autres sont vraiment très jeunes : dans quatre ans à Tokyo, ils représenteront un danger encore plus important pour nous! »

Jun Mizutani, médaillé de bronze en simple, vainqueur du deuxième simple de cette finale, est en effet prêt à mener la charge  face aux Chinois dans quatre ans, à domicile. «  Disputer des finales aux Jeux Olympiques à ce niveau-là, sans parler de la façon dont nous avons perdu face à la Chine aujourd’hui, a encore plus de valeur pour nous que la médaille. Cela nous apporte énormément de confiance et j’attends avec impatience Tokyo 2020, avec en tête l’idée que nous pourrons battre les Chinois. »

La Chine a remporté, mercredi, son 28e titre olympique sur les 32 mis en jeu depuis l'apparition de la discipline aux JO de Séoul en 1988. Les quatre médailles d’or à Rio ont été enlevées par Ma Long en simple hommes, Ding Ning en simple dames, et avec leurs coéquipiers respectifs dans les deux épreuves par équipes.

Getty Images

Dans le match pour le bronze, l’Allemagne s’est imposée malgré une blessure au cou de Timo Boll, qui a réussi à remporter le double avec son partenaire Bastian Steger et son simple 3-0 devant Joo Saehyuk pour sceller la victoire 3 à 1 face à la République de Corée. 

back to top En