skip to content
IOC/OIS
Buenos Aires 2018

La Chine peut s'avancer en confiance vers les Jeux de Tokyo

Les pongistes japonais ont dû se contenter de trois médailles d'argent dans les trois épreuves de tennis de table des JOJ de Buenos Aires 2018, derrière les joueurs et joueuses de la principale place forte de ce sport. Et tous les yeux se tournent maintenant vers les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.


Exactement comme quatre ans plus tôt, à Nanjing en 2014, les jeunes pongistes chinois repartent  de la capitale argentine avec un grand chelem. Sun Yingsha (17 ans) a remporté la compétition féminine, Wang Chuqin (18 ans) a été sacré roi parmi les hommes et, en unissant leurs forces, ils ont formé le duo gagnant dans l'épreuve par équipes mixtes internationales. "Je me suis senti nerveux par moments", a révélé Wang. "Au bout du compte, nous avons réussi à gagner mais nous devons analyser nos performances pour nous améliorer."

Les pongistes japonais ont été les adversaires des Chinois dans les trois finales, Miu Hirano et Tomokazu Harimoto réalisant un hat-trick en argent. "Dans la compétition internationale mixte, j'ai pu me venger de ma finale mais malheureusement, nous n'avons pas réussi à gagner", a déclaré Tomokazu Harimoto quand il a battu son adversaire chinois Wang Chuqin 3-1 dans le deuxième match de cette épreuve, cinq jours après sa défaite en finale du simple hommes. "Je pense que cette expérience me prépare pour les Jeux de Tokyo 2020."

La médaille de bronze de la compétition mixte internationale est revenue à Su Pei-Ling et Lin Yun-Ju, de Chinese Taipei. La Roumaine Andreea Dragoman a terminé troisième du simple femmes et, par conséquent, les joueuses européennes ont rencontré plus de succès à Buenos Aires qu'à Nanjing, où elles n'avaient remporté aucune médaille. L'Américain Kanak Jha a de son côté enlevé le bronze du simple hommes.

La formation Europe 1 a cependant atteint les demi-finales de la compétition mixte. La Serbe Surjan et le Suédois Truls Moregard ont été battus par la paire japonaise malgré la victoire de Moregard sur Harimoto, l'une des nouvelles stars du tennis de table à l'âge de 15 ans, champion du monde junior et qui, en 2017, est devenu le plus jeune joueur de l'histoire à remporter une finale en simple hommes sur une étape de l'ITTF pro tour.

IOC

"Truls a battu Harimoto dans cette compétition, ce qui était très important et un énorme pas pour lui", a déclaré Glen Osth, le chef de mission de la délégation suédoise à Buenos Aires. "C'était la première fois que je le battais", a ajouté Moregard. "La génération que nous voyons ici sera très bientôt capable de battre n'importe quel joueur senior, j'en suis certain."

back to top En