skip to content
2016 Getty Images
Développement durable

La championne olympique Hannah Mills se mobilise en faveur du climat

En prélude au Sommet des Nations Unies sur le climat à New York, la championne olympique et écologiste convaincue Hannah Mills, soutenue par le CIO, a pris la parole au Sommet de la jeunesse des Nations Unies sur le climat, soulignant le pouvoir du sport pour aider le monde à faire face au changement climatique.

"Nous sommes dans une situation d'urgence climatique mondiale", a déclaré Hannah Mills. Et de poursuivre : "Le message du Sommet de la jeunesse des Nations Unies sur le climat est clair : assez parlé, nous devons agir. Je pense que nous devons tous être plus courageux, plus audacieux et ne pas avoir peur des changements majeurs qui sont nécessaires pour affronter cette crise."

La médaillée d’or en voile de Rio 2016, Hannah Mills, a rejoint d'autres athlètes à la tribune, dont Chloé Kim, médaillée d'or en snowboard lors des Jeux de PyeongChang 2018, Ibtihaj Muhammed, médaillée de bronze en escrime aux Jeux de Rio 2016, et Joan Benoit Samuelson, médaillée d'or au tout premier marathon olympique féminin organisé lors des Jeux de 1984 à Los Angeles.

Au début du mois, Hannah Mills a lancé une campagne mondiale baptisée "Big Plastic Pledge" visant à rassembler les athlètes et les fans autour de la problématique de la pollution plastique. Cette campagne est soutenue par le CIO dans le cadre de son engagement en faveur de l'initiative "Océans propres" lancée par les Nations Unies.

"De la pollution plastique aux émissions de carbone, en passant par la déforestation et l'agriculture non durable, il y a tant à faire. Le sport peut jouer un rôle important, en tirant parti de son pouvoir fédérateur unique et de sa capacité à inspirer le changement. Je suis persuadée que nous pouvons aider à faire évoluer le changement climatique dans la bonne direction", a confié la jeune femme.

Le Sommet de la jeunesse a rassemblé de jeunes dirigeants, des militants, des innovateurs, des entrepreneurs et des artisans du changement du monde entier pour présenter des solutions au changement climatique et discuter de cette problématique avec les dirigeants mondiaux. Ce Sommet s'est tenu à New York avant le très attendu Sommet des Nations Unies sur le climat, lequel vise à accélérer la mise en œuvre de l'Accord de Paris sur le changement climatique.

Le changement climatique est un élément central du travail du CIO en matière de durabilité. En tant que chef de file du Mouvement olympique, le CIO soutient les comités d'organisation des Jeux Olympiques, les Fédérations Internationales (FI) de sport, les Comités Nationaux Olympiques et les athlètes dans leurs efforts pour aborder le changement climatique et d'autres questions de durabilité. En 2018, en collaboration avec ONU Changements climatiques, le CIO a contribué à la création et au lancement de l'accord-cadre des Nations Unies "le sport au service de l'action climatique", appelant les organisations sportives à élaborer conjointement un programme d'action climatique pour le sport. Plus de 80 organisations sportives ont signé l'accord-cadre depuis son lancement, dont 14 FI ainsi que les comités d'organisation des Jeux de Tokyo 2020, Beijing 2022 et Paris 2024.

back to top En