skip to content
Getty Images
Date
11 févr. 2019
Tags
Actualités Olympiques, JOJ
JOJ

La championne des JOJ Petra Vlhová se mesure désormais aux meilleures

Sept ans après sa victoire aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver à Innsbruck en 2012, Petra Vlhová, désormais la skieuse slovaque la plus titrée en Coupe du monde, se retrouve à défier Mikaela Shiffrin pour le titre mondial en slalom.

Grande, puissante et rapide lorsqu'elle prend les portes sur les pistes raides et glacées, Petra Vlhová réalise actuellement sa meilleure saison en Coupe du monde.

Cette spécialiste des épreuves techniques – qui a remporté l'or en slalom aux JOJ d'hiver d'Innsbruck 2012 à l'âge de 16 ans – est récemment devenue la skieuse slovaque la plus titrée en Coupe du monde. En s'imposant face à Mikaela Shiffrin dans la finale du slalom parallèle à Oslo (Norvège) le 1er janvier, elle obtient, à 23 ans, une sixième victoire en Coupe du monde, soit une de plus que sa coéquipière récemment retraitée, Veronika Velez-Zuzulová.

Getty Images

L'infatigable Petra, coachée par le célèbre entraîneur italien Livio Magoni, est aussi devenue la première skieuse de son pays à remporter une compétition de slalom géant en Coupe du monde, le 28 décembre 2018 à Semmering (Autriche).

Getty Images

Depuis ses débuts éblouissants aux JOJ d'hiver d'Innsbruck 2012, Petra Vlhová a participé à deux reprises aux Jeux Olympiques d'hiver : Sotchi en 2014 et PyeongChang en 2018. Elle a également décroché l'or en slalom aux Championnats du monde juniors de 2014 devant son public à Jasna (Slovaquie).

Cette saison, Petra Vlhová se pose régulièrement en rivale de la quasi-imbattable Mikaela Shiffrin. Le weekend dernier, les deux jeunes femmes ont fini à égalité sur la plus haute marche du podium dans l'épreuve de Coupe du monde de slalom géant à Maribor (Slovénie), et les deux adversaires, toutes deux âgées de 23 ans, devraient continuer dans un avenir proche à s'encourager et se motiver pour skier encore plus vite.

Getty Images

Est-ce difficile de battre Mikaela Shiffrin ?

"Je l'ai fait [à Semmering] et j'étais vraiment très contente parce que jusque-là, j'avais toujours fini deuxième ; elle était systématiquement devant moi. C'est très motivant pour moi parce que tout le monde sait qu'elle est la meilleure et j'ai énormément de respect pour elle. Elle m'oblige à repousser mes limites ; c'est toujours formidable de se mesurer à Miki. C'était un moment très émouvant pour moi, une journée vraiment très spéciale."

Getty Images

En quoi ta médaille d'or aux JOJ d'Innsbruck est-elle spéciale ?

"Cette médaille a été une expérience extraordinaire même si c'était il y a longtemps. Innsbruck a lancé ma carrière parce que j'y ai remporté le slalom. C'était un magnifique résultat pour la Slovaquie. Après cette victoire, j'ai commencé à enchaîner les podiums."

Getty Images

Qu'as-tu appris aux JOJ ?

"J'ai beaucoup appris aux JOJ. Chaque course m'a enseigné une chose que j'ai pu mettre à profit dans la course suivante. Les JOJ m'ont peut-être même aidée à skier très vite [à Semmering] et à remporter mon premier slalom géant."

En quoi les JOJ t'ont-ils aidée à te préparer pour les Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi 2014 et de PyeongChang 2018 ?

"Les Jeux de Sotchi étaient mes premiers Jeux Olympiques d'hiver. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'ai essayé de mettre à profit toute l'expérience que j'avais acquise aux JOJ. Pour ma deuxième participation aux Jeux d'hiver à PyeongChang, les choses ont été très difficiles. Je n'étais pas satisfaite après coup. Cette année, une nouvelle saison débute et je pense que nous allons dans la bonne direction."

Getty Images

Tu as participé aux six épreuves de ski alpin à PyeongChang. C'était comment ?

"J'étais très fatiguée après ces Jeux Olympiques parce que j'avais participé à toutes les courses et à toutes les séances d'entraînement. Cela m'a aussi beaucoup appris sur la descente. Si vous voulez être la meilleure en ski, vous devez constamment progresser et prendre le départ de toutes les épreuves."

back to top En