skip to content
Getty Images

La capitaine de l’équipe de volleyball de Chine chasse l’or après une opération au coeur

Si Hui Ruoqi, capitaine de l’équipe de volley-ball chinoise, mène son équipe vers les honneurs à Rio, elle pourra fêter son incroyable guérison d’une sérieuse maladie du coeur

Il y a tout juste un an, Hui, 25 ans, a subi une opération pour soigner une inflammation du coeur, et n’a pu que récemment reprendre l’entraînement. Elle doit observer des check-up mensuels afin de s’assurer que son coeur fonctionne correctement, mais elle est certaine que la pression de jouer ses premiers Jeux ne va pas empirer sa condition.

© Getty Images

« J’avais une inflammation du coeur, avec des battements irréguliers. Cela a nécessité deux mois de traitement mais maintenant, tout est OK. Sans des soins efficaces, je n’aurais jamais pu rejouer. Cela aurait également menacé mon existence. J’ai donc été très inquiète. J’ai dû beaucoup m’exercer sur le terrain avant d’être capable de revenir et de jouer », dit-elle.

« Au départ, quand tout ça m’est arrivé, l’inquiétude m’a vraiment gagné, mais quand les docteurs m’ont dit « Oui, vous pourrez revenir et faire des exercices de plus en plus intenses », c’est ce que j’ai fait. J’ai fait les exercices, puis j’ai rejoué. Enfin, le coach m’a dit que je pouvais réintégrer l’équipe, et maintenant, tous les mois, je passe des examens au coeur ».

La chine ouvre face aux Pays-Bas samedi au Maracanãzihno.

"« C’était un gros problème, dans ma vie sportive et personnelle. Cela m’a rendue triste pour un long moment, mais mes parents m’ont enseigné beaucoup de choses et je pense que le volley n’est pas tout dans ma vie. J’ai beaucoup d’autres idées, je me sens de mieux en mieux, j’ai à nouveau beaucoup d’espoir dans ma vie. J’ai décidé de revenir et de jouer au volley afin de voir ce que je peux réussir sur le terrain. Une médaille d’or olympique serait si spéciale pour moi après tout ce qui est arrivé. Mais je suis avant tout une supporter de mon équipe », dit encore Hui.

© Getty Images

L’équipe féminine de la République Populaire de Chine n’a plus gagné l’or aux Jeux depuis 12 ans, mais elle est attendue à Rio en tant qu’une des principales adversaires du Brésil, qui va tenter de gagner un troisième titre olympique consécutif. La capitaine Hui sera une joueuse clé pour essayer de prendre le meilleur sur les Pays-Bas, dans le match d’ouverture du groupe B samedi matin au Maracanãzihno.

back to top En