skip to content
Date
20 juin 2003
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

La 5e réunion de la Commission de Coordination s'achève sur une note d'optimisme




La réunion de la commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) chargée des XXes Jeux Olympiques d'hiver à Turin en 2006 s'est achevée aujourd'hui dans la ville italienne sur une note d'optimisme, les membres étant " grandement encouragés " par l'état d'avancement des préparatifs.



La commission, composée de treize personnes et dirigée par Jean-Claude Killy, s'est réunie durant deux jours avec le comité d'organisation de Turin (TOROC) et les représentants de la ville de Turin ainsi que de la province du Piémont. Les membres de la commission ont visité les sites dans la ville de Turin et dans les montagnes environnantes et se sont réunis pour discuter de diverses questions concernant la préparation des Jeux d'hiver : hébergement, construction des sites, sports, services aux Fédérations Internationales et aux Comités Nationaux Olympiques, opérations dans la ville, villages olympiques, communication, billetterie, services médicaux, technologie, services financiers, approvisionnement, logistique et personnel des Jeux. La commission a relevé partout des progrès encourageants, notamment en ce qui concerne les relations de travail entre les différents organismes, ce qui est très satisfaisant. Comme par le passé, des préoccupations ont été exprimées quant à l'ampleur de la tâche à accomplir au cours des 15 à 18 prochains mois en matière de construction des sites et des infrastructures.



Lors de la conférence de presse, Jean-Claude Killy a déclaré : " Le sentiment qui prédomine après nos deux jours passés ici est l'optimisme et nous sommes grandement encouragés par les progrès accomplis. L'ambiance de travail a été excellente. Nous sommes ravis de voir que depuis que le président du CIO, Jacques Rogge, et moi-même avons rencontré la plus haute autorité du pays en février, des progrès considérables ont été réalisés dans les secteurs que nous avions soulignés à l'époque comme devant être améliorés : plus grande synergie entre le comité d'organisation de Turin et l'Agenzia Torino 2006, l'agence publique chargée des constructions, soutien des entreprises publiques au TOROC, promotion des Jeux Olympiques dans toute l'Italie et accroissement du soutien à l'équipe olympique italienne. Organiser les Jeux Olympiques n'est pas une tâche facile. Les deux plus gros défis que devront relever les organisateurs dans le court à moyen terme sont de respecter les échéances en matière de construction des sites et des infrastructures, qui doivent être réalisées simultanément, et de trouver les moyens de financer les préparatifs. La commission est totalement confiante quant à la capacité des organisateurs à relever ces défis. "



Et le président du TOROC, Valentino Castellani, d'ajouter : " Ces deux jours de travail avec la commission de coordination du CIO ont été très constructifs. Nous avons certainement amélioré nos méthodes de travail dans tous les secteurs de notre organisation. Le parcours comporte encore des difficultés mais, à l'instar de ce que nous avons réalisé jusqu'ici, nous les surmonterons pour nous assurer que, dans un peu plus de deux ans, les Jeux de 2006 à Turin seront des Jeux réussis qui traduiront la passion et l'esprit de notre ville et de notre pays. "



La prochaine réunion de la commission de coordination se tiendra en janvier 2004.

back to top