skip to content
AIBA
Date
15 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO

La 2e semaine des Jeux offre de nouvelles expériences sportives à Rio 2016

Alors que l’athlétisme arrive au premier plan durant la deuxième semaine, les fans qui souhaitent bénéficier de travaux pratiques peuvent expérimenter diverses activités sportives et interactives sur différents sites des Jeux de Rio 2016.

Quinze fédérations internationales (FI) offrent des activités pour donner aux nombreux fans un aperçu de la compétition, et cette semaine, les possesseurs de billets pour le canoë-kayak sprint sur le lagon Rodrigo de Freitas auront la chance de manier à leur tour la pagaie.

Dans la foulée du succès des activités proposées en aviron durant la première semaine au lagon, des opportunités similaires seront offertes à ceux qui voudraient s’essayer au canoë-kayak sprint actuellement à l’affiche.

FISA

Entre 300 et 400 personnes se sont essayées à l’aviron lors de chaque journée de compétition. Il y avait également des bons spéciaux disponibles pour les plus jeunes, à emmener dans leurs clubs d’aviron dans tout le Brésil, avec à la clé des adhésions gratuites jusqu’a l’âge de treize ans.

« Les expériences sportives proposées par la Fédération brésilienne d’aviron en coordination avec le comité d’organisation Rio 2016 et la FISA [Fédération internationale des sociétés d’aviron] ont été couronnées de succès malgré les problèmes liés à la météo durant les journées de compétition », explique Sheila Stephens Desbans, responsable du développement à la FISA.

« Le site permet aux spectateurs qui viennent suivre les courses de s’essayer, soit sur une machine à ramer, soit sur un tank à ramer. Nous pensons que ce type d’initiatives sportives pour la base, combiné à l’expérience olympique est quelque chose de très spécial. Nous avons eu vent d’autres grandes idées venues d’autres sports et j’espère vraiment que cela va laisser un bel héritage pour la population de Rio et du Brésil qui est très active ». 

FIVB

Lors de la première semaine, près de 1 300 personnes ont pris part aux activités proposées aux amateurs de tennis. Au complexe Riocentro, les spectateurs peuvent tester leurs aptitudes en badminton, avec deux entraîneurs à disposition pour expliquer les règles. Non loin, un mini ring de boxe est ouvert jusqu’à la fin des Jeux et les amateurs peuvent s’initier avec des gants de boxe gonflables. Quant à ceux qui veulent découvrir le volleyball, ils peuvent se procurer jusqu’au 20 août un billet pour Deodoro où sont installés trois courts et où des instructeurs donnent conseils et leçons.

Les activités proposées en haltérophilie se déroulent jusqu’au 17 août et le simulateur équestre mécanique d’une tonne est disponible au centre d’équitation de Deodoro jusqu’au 21 août. « Ces initiatives sur site apportent une grande valeur ajoutée, tant aux spectateurs qu’aux fédérations sportives elles mêmes, souligne Kit McConnell, directeur des sports du CIO. Quant aux spectateurs, cela leur apporte une expérience concrète et la possibilité d’en savoir plus sur chaque sport ».

« Les différents sports et les FI bénéficient ainsi d’une opportunité précieuse pour promouvoir leurs disciplines auprès du public, local ou étranger, le sensibiliser sur les façons de s’impliquer davantage après les Jeux, et laisser un héritage participatif au pays hôte. »

back to top En