skip to content
Date
20 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Lutte libre

L’or olympique pour les champions du monde de lutte Sadulaev et Akgul

Le Russe Abdulrashid Sadulaev dans la catégorie des 86 kg hommes et le Turc Taha Akgul en 125 kg sont devenus champions olympiques de lutte libre lors d’une journée favorable aux champions du monde en titre, samedi sur le tapis de l’Arena Carioca 2.

Les deux finales de lutte libre du jour ont été la copie conforme de celles des derniers championnats du monde, pour un même résultat. En 86 kg, le double champion du monde Abdulrashid Sadulaev s’est imposé de manière aussi convaincante que lors des tours précédents. Le Russe a obtenu une nouvelle victoire écrasante aux dépens du Turc Selim Yasar qu’il avait déjà battu en 2015 pour le titre mondial.

Getty Images

« Depuis mon enfance, je rêve d’être champion olympique », a indiqué le Russe de 20 ans après son ultime succès. « Je suis très heureux et je remercie tous ceux qui m’ont soutenu. »

Getty Images

En demi-finale, Sadulaev avait battu l’Azéri Sharif Sharifov, médaillé d’or aux Jeux Olympiques de Londres 2012, qui a apporté un peu plus tard à son pays une sixième médaille de bronze de lutte à Rio 2016. L’Azerbaïdjan a obtenu également une médaille d’argent, mais aucune d’or à une journée de la fin des compétitions.

Taha Akgul triomphe en 125 kg

Dans la catégorie des 125 kg hommes, le double champion du monde Taha Akgul a apporté à la Turquie sa première médaille d’or de lutte à Rio, en battant l’Iranien Komeil Nemat Ghasemi, médaillé de bronze à Londres 2012. Le combat avait connu la même issue pour le titre mondial 2014. La médaille de bronze est revenue au champion d’Europe géorgien Geno Petriashvili qui n’a eu besoin que de 30 secondes pour triompher sur tombé de l’Américain Tervel Ivaylov Dlagnev.

Getty Images

Akgul n’a pas caché sa satisfaction d’ajouter l’or olympique à son palmarès : « J’ai maintenant la collection complète. Je suis champion d’Europe et du monde en titre, et maintenant je suis champion olympique. Je vais essayer de recommencer et de poursuivre jusqu’aux prochains Jeux Olympiques. »

back to top En