skip to content
IOC
Buenos Aires 2018

L'or olympique n'est plus une vue de l'esprit

Le champion australien de BMX Freestyle Logan Martin explique pourquoi son sport devrait connaitre un succès retentissant lors de ses débuts olympiques à Tokyo 2020. 


Venu à Buenos Aires pour trois jours afin présenter le BMX freestyle qui fera ses débuts aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, le champion australien Logan Martin a joué avec brio son rôle d’ambassadeur de sont sport. Lors de sa prestation dimanche au parc urbain, l'Australien a émerveillé la foule avec une panoplie de tricks, suscitant des cris de surprise et des vivats alors qu'il virevoltait autour de la rampe.

Entouré par des fans enthousiastes, signant des autographes et posant pour des selfies, le natif du Queensland, âgé de 24 ans, a lâché : "C'était incroyable de se produire devant un public aussi fou que celui-là. J'espère que cela va booster notre sport ici et que ça développera encore davantage le BMX freestyle en Amérique du Sud."

Martin a vécu une grande première : non seulement il n’était jamais venu en Amérique du Sud, mais c’était aussi sa première incursion dans un environnement olympique. "Je n'ai vu les Jeux Olympiques qu'à la télévision, mais jamais en direct. Je n'ai toujours aucune idée de ce à quoi il faut s'attendre. Je dois tout d'abord participer aux Jeux olympiques et je vais en profiter à fond” 

Logan Martin (IOC Photos)

L'introduction de la discipline aux Jeux Olympiques va également inciter les compétiteurs de BMX freestyle à adopter une attitude plus professionnelle, a expliqué Logan Martin. "Tout le monde va commencer à s'entraîner davantage. Je le considère déjà comme un sport professionnel - tel quel. Mais aller aux Jeux olympiques sera d'une importance capitale pour notre discipline.”

Champion du monde en titre de BMX freestyle, vainqueur du classement des séries FISE (International Extreme Sports Festival) en 2015, l'Australien envisage de remporter le titre olympique pour garnir de façon notable son armoire à trophées.

"Il n'y a pas à ce jour de compétition que je n'ai pas gagné cela me motive encore plus pour tenter de décrocher la première médaille d'or olympique du BMX freestyle. Je crois vraiment que je peux le faire. Tous les enfants rêvent des Jeux Olympiques. Je ne savais pas que le sport que j'ai choisi à cet âge serait un jour inscrit au programme des Jeux olympiques. ”

"Ce qu'il réalise est incroyable", a déclaré Le spécialiste argentin Analis Zacharias, qui participe au BMX freestyle World Tour, "Il m'a montré qu'en tant qu'êtres humains, nous pouvons faire ce que nous voulons. J’ai vu à quel point il était concentré sur ce qu’il allait faire. Il est dans son monde quand il se produit. Comme il le dit lui-même : "Je veux être le champion." C'est tellement motivant! "

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En