skip to content
OIS/IOC
Buenos Aires 2018

L'or du volleyball de plage pour la Suède et la Russie

Les Suédois David Hahman et Jonathan Helvig chez les hommes, et le duo féminin russe Maria Voronina et Mariia Bocharova sont les grands vainqueurs des compétitions de beach volley des JOJ de Buenos Aires 2018, dont les finales ont eu lieu mercredi 17 octobre.



David Ahman et Jonatan Hellvig ont offert une médaille d’or surprise à la Suède dans la compétition masculine, concluant leur superbe campagne sur le sable du Parque Verde par une victoire finale 2-0 (22-20, 21-15) sur le duo néerlandais Matthew Immers et Yorick de Groot.

Dans la finale féminine, déjà considérées comme les grandes favorites avant le début des JOJ, les jeunes Russes Maria Voronina et Mariia Bocharova ont difficilement pris le meilleur sur les Italiennes Nicol Bertozi et Claudia Scampoli 2-0 (21-19, 21-19) 

L'Argentine a remporté le bronze chez les hommes. Mauro Zelayeta et Juan Bautista Amieva Tarditti ont eu raison des Hongrois Artur Hajos et Bence Attila Streli en deux sets (21-15, 21-15), tandis que les Norvégiennes Emilie Olimstad et Frida Bernsten ont battu la paire américaine Devon Newberry et Lindsey Sparks 2-1 (18-21, 21-13, 15-9) pour compléter le podium féminin.

Après avoir perdu leur match d'ouverture des JOJ Buenos Aires 2018 contre leurs adversaires allemands, Ahman et Hellvig n'ont plus connu la moindre sortie de route, remportant la totalité de leurs matches suivants pour finir sur un titre qui les a tout de même un peu surpris.

 

"Nous n'avions aucune attente particulière avant d'arriver ici, sans parler de remporter l'or", a révélé David Ahman. "Nous avons commencé notre tournoi avec une défaite, puis il n'y a plus eu que des victoires. Nous avons même battu les Allemands en quarts de finale. C’est à ce moment-là  que nous avons compris que nous pouvions gagner quelque chose de beau, car nous avons tiré les leçons de nos erreurs."

Les deux Suédois ont gagné les faveurs des supporters de l'arène du Parque Verde grâce à leur façon exubérante de célébrer leurs points, Ahman n'a pas laissé la pression de ce match pour l'or freiner son enthousiasme. Après une série de blocks et d’aces, il s'est brièvement mis à danser sur le titre Let’s Get Loud de Jennifer Lopez, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

OIS/IOC

"Quand je me mets dans cette ambiance, j'aime bien me lâcher un peu" a-t-il souligné. "Notre sport est toujours spectaculaire. Les fans se sont beaucoup manifestés et j'adore donner quelque chose en retour." Son coéquipier Jonatan Hellvig a ajouté : "En plus de cette médaille d’or, ce que nous avons aimé à Buenos Aires, c’est le public. Il me semble qu'ils nous ont appréciés. Ça fait un peu bizarre de se faire hurler dessus par tant de personnes dans les tribunes qui veulent que nous leur fassions signe et que nous prenions des selfies. Nous ne sommes pas vraiment habitués à ça."

La médaillée d’or féminine Maria Voronina a également apprécié ces gradins déchaînés. "Nous sommes ravies de remporter la médaille d’or ici, mais nous avons par dessus tout adoré les supporters argentins. Ils nous ont soutenues même si nous venons d'un autre et lointain pays. Ils comprennent vraiment notre discipline et ont encouragé tous les athlètes ici, comme le font les vrais amoureux du sport." Nicol Bertozzi s'est pour sa part montée très satisfaite de prendre la deuxième place pour l'Italie :  "Nous savions que la Russie était très forte, donc l'argent nous fait toujours du bien."

OIS/IOC

"Nous venons d’un pays si petit, où le volleyball de plage n’est pas un sport tellement connu" a commenté la médaillée de bronze norvégienne Emilie Olimstad, "monter sur le podium ici est donc incroyable. Nous ne sommes pas nés qu'avec des skis aux pieds. Nous pouvons faire bien plus que cela. " Sa coéquipière Frida Bernsten, qui a fêté ses 17 ans mardi 16 octobre, a ajouté : "Quand vous venez de Norvège, personne n'attend rien de vous, surtout gagner des médailles dans les sports d'été. Il n'est question chez nous que des sports d’hiver. C’est donc sympa de montrer aux Norvégiens qu’il est également possible de faire un excellent boulot aux Jeux olympiques d’été. ”

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En