skip to content
Date
16 sept. 2000
Tags
Sydney 2000

L'or du huit conduit Elisabeta Lipă au septième ciel

Seize ans auparavant, une jeune rameuse roumaine, prénommée Elisabeta, a gagné une médaille d’or en deux en couple pour ses premiers Jeux Olympiques. Elle va participer à tous les Jeux d’été qui suivent, décrochant au moins une médaille en chaque occasion : deux en 1988, deux autres en 1992 et une médaille d’or avec le huit en pointe avec barreur féminin roumain en 1996.


A la veille de Sydney, aucun rameur n’a jamais remporté sept médailles olympiques auparavant, et aucune femme n’a jamais remporté deux titres olympiques à 16 ans d’intervalle. En se rendant en Australie, où elle ramera à nouveau dans le huit, Elisabeta Lipă sait qu’elle a l’opportunité d’écrire une page d’histoire.

La dynamique est certainement dans le camp de l’équipage roumain. Après l’or d’Atlanta, les Roumaines ont acquis sur leur lancée plusieurs titres mondiaux. Leur équipage est très expérimenté, à l’aise sur la scène olympique et ses membres se connaissent bien. Aucun autre équipage ne peut égaler ce degré de proximité et avec Elisabeta, les Roumaines comptent probablement dans leurs rangs la rameuse la plus reconnue de la planète.

Leur classe pale dès le début de la compétition. L’équipage roumain se promène lors du premier tour, reléguant l’Australie à plus de 10 secondes en signant facilement le meilleur temps des séries. Seuls les Pays-Bas semblent capables de leur opposer une résistance en finale et, sans surprise, ces deux nations donnent le tempo.

Malgré tous les efforts des Néerlandaises, les Roumaines ne seront pas inquiétées et elles délivrent un cours magistral d’aviron. Elles n’ont jamais été vraiment menacées et elles terminent en gagnant par près de trois secondes, alors que le Canada obtient le bronze.

Elisabeta Lipă a assuré sa place dans la légende olympique, mais, simple preuve de l’étendue de son talent, elle reprendra les pelles quatre ans plus tard à Athènes, à 39 ans ! Le résultat ? Un cinquième titre olympique !

back to top