skip to content

L'Olympic Refuge Foundation, plus que jamais engagée pour que les jeunes déplacés s'épanouissent grâce au sport

IOC

L'Olympic Refuge Foundation (ORF) a réaffirmé aujourd'hui son engagement à tirer parti du sport pour protéger et soutenir les jeunes déplacés partout dans le monde.

Réuni à distance, le conseil de l'Olympic Refuge Foundation a approuvé le plan quadriennal 2021-2024, établissant la stratégie qui lui permettra de réaliser son ambition de faire en sorte qu'un million de jeunes victimes de déplacements aient accès à un sport sûr d'ici 2024.

À une époque où l'impact de la pandémie de COVID-19 est plus durement ressenti par les réfugiés et les autres personnes déracinées par la guerre, la violence et les catastrophes, le rôle du sport est primordial pour créer un sentiment d'appartenance, mais aussi pour améliorer la santé mentale et le bien-être psycho-social. Élaboré en consultation avec le CIO, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), les jeunes déplacés, les experts et les partenaires, le plan s'appuie sur les enseignements tirés des trois dernières années et tient compte des conséquences actuelles et futures de la COVID-19. 

Ainsi que l'a déclaré le président du CIO, Thomas Bach : "La dynamique positive créée par l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 nous a encouragés à aller encore plus loin et à mettre sur pied l'Olympic Refuge Foundation en 2017." Et d'ajouter : "Aux côtés du HCR, nous ne nous adressons pas seulement aux athlètes réfugiés mais à la communauté des réfugiés dans son ensemble. Depuis son lancement, l'Olympic Refuge Foundation a déjà aidé plus de 200 000 jeunes déplacés et leurs communautés d'accueil, avec pour objectif de porter ce nombre à un million de personnes d'ici 2024."

Le haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a confié pour sa part : "Le sport est un outil puissant qui aide les réfugiés et les personnes déplacées à reconstruire leur vie et à bien s'intégrer dans les communautés qui les accueillent. Malgré la pandémie mondiale, nous avons vu de quelle manière le travail novateur de l'Olympic Refuge Foundation continue, grâce au sport, de garantir l'épanouissement des jeunes réfugiés et déplacés. Je suis heureux d'annoncer, avec le président du CIO, Thomas Bach, le lancement du nouveau plan quadriennal ambitieux de la Fondation, lequel vise à donner accès à un sport sûr à un million de jeunes déplacés d'ici 2024."

Le plan stratégique quadriennal approuvé aujourd'hui permettra à l'ORF de poursuivre et développer ses activités afin d'apporter des changements dans trois domaines clés :

  • Accès :
    • Soutenir et élaborer 20 programmes destinés aux jeunes déplacés et répondant aux besoins locaux ;
    • Créer un réseau de maîtres formateurs chargés de former une communauté de plus de 2 000 entraîneurs.
  • Adoption :
    • Tirer parti des réseaux et des influenceurs grâce à une campagne de sensibilisation ciblée, en étroite collaboration avec le CIO et le HCR, afin de faire en sorte que la pratique du sport en toute sécurité soit de plus en plus acceptée et adoptée par les professionnels et les décideurs politiques.
  • Action collective :
    • Mobiliser la Coalition sportive au service des réfugiés, laquelle compte plus de 80 partenaires, et établir des partenariats multipartites pour adapter, améliorer et innover dans la manière dont le sport est utilisé pour aider les jeunes victimes de déplacements.

Le conseil de l'Olympic Refuge Foundation a également nommé le Kenyan Paul Tergat, médaillé olympique et membre du CIO, comme nouveau membre pour une période de quatre ans.

Depuis sa création en 2017, l'ORF a coordonné 11 programmes dans sept pays (République démocratique du Congo, Jordanie, Kenya, Mexique, Rwanda, Turquie et Ouganda) et de nouveaux programmes seront lancés prochainement en Colombie et en France. Actuellement, 200 000 jeunes dans six pays bénéficient de programmes sportifs conçus pour améliorer leur bien-être et leur intégration sociale.

En 2020, l'ORF a lancé une réponse anti-COVID-19 qui a permis un financement et l'établissement de rapports flexibles pour les partenaires. En outre, la Fondation a débloqué 500 000 USD pour des solutions adaptées aux contextes et spécifiques à la COVID-19 en Jordanie et en Ouganda.  

L'ORF travaille également depuis plusieurs mois, en collaboration avec le ministère français de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, le comité d'organisation des Jeux de Paris 2024, la ville de Paris et plusieurs ONG françaises et internationales, afin de soutenir les réfugiés par le sport en France, en vue de lancer un premier programme d'activités en région parisienne courant 2021.

Le succès des projets en cours témoigne de la force du partenariat multipartite et de l'adoption d'une coalition afin d'optimiser la portée, l'expertise, l'influence et la durabilité au-delà de la durée de financement des programmes.

L'ORF bénéficie actuellement du soutien d'un certain nombre de partenaires dans le monde entier et la volonté est de plus en plus forte. Les fonds récemment alloués par le gouvernement français viennent s'ajouter à ceux des Comités Nationaux Olympiques du Qatar et du Liechtenstein, aux promesses individuelles des membres du CIO, ainsi qu'au soutien technique et financier reçu du partenaire TOP du CIO, Airbnb, qui soutient depuis des années les réfugiés et les personnes déplacées grâce à son programme "Open Homes" et à son rôle actif dans la Tent Alliance.

Pour rappel, le CIO aide les réfugiés par le sport depuis 1994, en partenariat avec le HCR. En 2016, la toute première équipe olympique des réfugiés créée par le CIO a concouru aux Jeux de Rio. De plus, la Solidarité Olympique soutient actuellement les 55 athlètes réfugiés titulaires de bourses qui s'entraînent dans l'espoir d'intégrer l'équipe olympique des réfugiés aux Jeux de Tokyo 2020. Le CIO continuera à aider les athlètes réfugiés qui ne se rendront pas à Tokyo et à soutenir les membres de l'équipe après les Jeux Olympiques. L'ORF est le prochain volet de l'engagement pris par le CIO pour apporter son aide aux réfugiés, en assurant un soutien 365 jours par an dans le monde entier.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale non gouvernementale, civile et à but non lucratif, composée de volontaires, qui s'engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l'équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

back to top En