skip to content
Date
30 juil. 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO , Water polo

L'Italie vise un titre avec déjà une victoire en poche - Londres 2012 - Water-polo

L’équipe de l’Italie, championne du monde en titre, a commencé son tournoi en water-polo hommes en battant l’Australie 8-5.

La discipline des Italiens durant les moments déterminants de supériorité numérique ont fait la différence alors qu’ils ont profité de la plupart de leurs jeux de puissance.

L’équipe australienne s’est défendue dans la deuxième demie mais leurs adversaires avaient déjà pris une longueur d’avance pour mettre la main sur la victoire.

L’Italie commença la rencontre en lion en prenant une avance de 3-1 lors du premier quart alors que Niccolo Gitto, Danijel Premus et Alex Giorgetti ont compté sur leurs trois supériorités numériques.

L’Australie profita d’une seule de ses trois opportunités lorsque Tim Cleland trouva le fond du filet.

Un moment important est survenu dans le deuxième quart lorsque le capitaine de l’Australie, Sam McGregor, a gaspillé une pénalité en s’aventurant au-delà de la ligne des cinq mètres.

Un but aurait ramené le pointage à 3-2, mais le coup manqué déclencha une contre-attaque et Matteo Aicardi en profita pour compter et porter le pointage à 4-1.

L’Italie porta la marque à 5-1 sur leurs adversaires lorsque Maurizio Felugo marqua sur une supériorité numérique puis Ritchie Campbell de l’Australie marqua un but avant la deuxième moitié.

L’équipe australienne a marqué le seul but de la troisième période grâce à un effort rapproché de Rhys Howden, portant la marque à 5-3 pour l’Italie.

L’Italien Alex Giorgetti a ouvert la marque dans la 4e période avant que son compatriote Pietro Figlioli ne profite d’une supériorité numérique pour porter le pointage à 7-3.

Aidan Roach a marqué un but pour l’Australie et le pointage était alors de 7-4, et un retour improbable semblait tout à coup possible lors que l’Australien Johnno Cotterill marqua, c’était 7-5 après un arrêt de jeu de l’Australie.

Toutefois, c’est l’Italie qui marqua le dernier but pour mériter la victoire avec trois points d’avance.

Le taux de conversion des supériorités numériques de l’Italie fut impressionnant, soit plus de 6 sur 7, alors que l’Australie n’a pu prendre avantage que d’une seule conversion sur cinq.

Ailleurs, les champions olympiques en titre, la Hongrie, ont subi la défaite 14-10 aux mains de la Serbie.

Les gagnants de 2008 ont perdu contre les médaillés de bronze de Beijing dans une rencontre acharnée qui a vu le Serbe Andrija Prlainovic marqué 5 buts en deuxième moitié.

L’équipe d’Hongrie vise à gagner leur 4e titre olympique consécutif – leur 10e au total – tandis que la Serbie cherche à améliorer ses chances de podium depuis les trois derniers Jeux Olympiques, et espère décrocher leur première médaille d’or depuis que la Yougoslavie a gagné en 1988.

Dans les autres matchs de la journée, la Roumanie a défait la Grande-Bretagne, la Croatie a vaincu la Grèce, l’Espagne a eu gain de cause sur le Kazahkstan, l’Italie a défait l’Australie et les États-Unis ont battu le Monténégro.

back to top