skip to content
Date
08 août 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO , Water polo , Italie

L’Italie sort les champions olympiques en titre - Londres 2012 - Water-polo

Ce soir, dans les quarts de finale de water-polo masculin, l’Italie s'est défaite des Hongrois, champions olympiques en titre sur le score de 11-9, alors que d’autres matches importants se déroulaient pour déterminer les autres demi-finalistes.

Les champions du monde en titre, les Italiens, ont dominé les gagnants de neuf titres olympiques pour accéder au tour suivant.

La Hongrie était à la poursuite d’une quatrième médaille d’or d’affilée mais trois défaites survenues dans les six matches du tournoi ont mis fin à leur récente domination dans ce sport.

L’Italie a pris les devants en deuxième période, marquant des buts spectaculaires pour mener 5-4 et elle a été peu inquiétée par la suite, conservant cette avance pour le reste du match.

Les joueurs de la Hongrie ont pris avantage d'une supériorité numérique lors de la première minute de la troisième période, mais l’Italie a, elle aussis marqué un but lors d’une autre supériorité numérique, avant de profiter d’un tir de pénalité pour devancer l’équipe adverse par trois buts pour la première fois.

La Hongrie a eu ses chances de revenir dans le match mais n’a su en profiter.

Peter Biros, le capitaine hongrois, a permis aux médaillés d’or des Jeux de Beijing 2008 de demeurer dans la lutte en comptant sur un tir de pénalité avant que l’Italie ne reprenne son avantage de trois buts suite à une contre-attaque.

Deux buts marqués par les Hongrois ont réduit l’écart avec les Italiens, lesquels n’ont pu profiter d’une supériorité numérique à seulement trois minutes de la fin.

Les champions du monde ont à nouveau marqué sur un tir de loin à 60 secondes su coup de sifflet final pour prendre encore une avance de deux buts sur leurs adversaires.

À 39 secondes, un but en supériorité numérique de la part de la Hongrie lui a donné un peu d’espoir mais alors qu’elle passait à l’attaque pour tenter de marquer le but égalisateur, l’Italie a donné un petit coup sur le ballon qui pénétra dans le filet pour lui assurer la victoire 11-9.

L’Italie aura maintenant comme adversaire la Serbie, qui a connu un match serré contre l’Australie plus tôt dans la journée, gagnant 11-8.

La Serbie a marqué six buts sans riposte dans la deuxième moitié du match pour se propulser vers les demi-finales.

L’Australie a surpris les champions européens en titre et favoris avant le début du tournoi, en dominant les deux premières périodes.

La Serbie, menée 8-5, est revenue dans la troisième période et l'a emporté, évinçant ainsi l’Australie du tournoi.

Filip Filipovic a obtenu un coup du chapeau pour la Serbie alors que Zivko Gocic et Andrija Prlainovic ont réalisé deux buts chacun .

Dans l’autre moitié du tableau, Boris Zlokovic a permis au Monténégro d’accéder aux demi-finales grâce à ses quatre buts, avec une victoire de 11-9 sur l’Espagne.

Les Espagnols ont bataillé fort dans la dernière période, mais les bonnes deuxième et troisième périodes du Monténégro lui ont permis de décrocher la victoire.

Le Monténégro souhaitera maintenant faire mieux qu’aux Jeux de Beijing 2008, où il avait perdu en demi-finales contre la Hongrie, futur vainqueur du tournoi, puis perdu de nouveau contre son rival, la Serbie, et terminé en quatrième position, repartant ainsi sans médaille.

Son adversaire cette fois-ci sera la Croatie, qui s’est facilement qualifiée pour les demi-finales en battant les États-Unis 8-2.

Cinq buts sans riposte dans les deux premiers quarts-temps ont permis à la Croatie de mettre un terme à la rencontre bien avant que soit entendu le dernier sifflet.

La Croatie est la seule équipe avec une fiche parfaite dans ce tournoi, ayant remporté six victoires en six rencontres.

back to top