skip to content
2018 Getty Images
Olympism in Action Forum

L'intégrité dans le sport : de la corruption des institutions aux arrangements de matches et aux paris

Le dopage n'est pas la seule menace qui pèse sur l'intégrité des compétitions sportives. Le Forum Olympisme en action s'est également penché sur les atteintes à l'intégrité des manifestations sportives dues à la manipulation des compétitions en lien avec les paris dans le sport notamment. Qui plus est, les participants ont également examiné l'intégrité des organisations sportives, avec un accent mis sur les efforts déployés pour lutter contre les risques de corruption. Chaque fois que des fans entendent une histoire de pots-de-vin ou plus largement de corruption, c'est la crédibilité même de l'ensemble du mouvement sportif international, et partant du Mouvement olympique, qui est remise en question. Améliorer la gouvernance et renforcer la transparence ainsi que l'obligation de rendre des comptes sont des éléments clés pour préserver sa réputation

Les intervenants ont discuté des moyens de mieux faire connaître les risques de corruption et d'encourager la transparence et la responsabilisation des parties prenantes pour limiter ces risques.

IOC

Le CIO s'emploie depuis très longtemps à lutter contre la corruption et à préserver l'intégrité, en particulier parce que le processus de candidature à l'organisation des Jeux Olympiques peut être à l'origine de risques de corruption. Cette question est au cœur de ses préoccupations depuis 1999. Le CIO a été la première organisation sportive à constituer – en 1999 toujours – une commission d'éthique indépendante. Depuis, il a adopté un Code d'éthique, mis en place des limites d'âge et de mandat, et imposé des restrictions de vote en cas de conflits d'intérêt, notamment lorsque ces derniers sont liés aux sports et aux pays d'origine des membres du CIO.

Parmi les nouvelles mesures prises par le CIO, citons : le renforcement de l'indépendance de la commission d'éthique du CIO, dont la majorité des membres, et le président notamment, n'ont aucun lien avec le CIO ; un registre public des consultants travaillant pour une candidature ; la publication du Contrat ville hôte ; et un nouveau programme de sensibilisation destiné aux membres du CIO.

Jean-Luc Lemahieu, directeur de la Division d'analyse politique et des affaires publiques à l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) salue cette évolution car elle a permis de faire de grands progrès récemment, tandis que Mari Kiviniemi, secrétaire générale adjointe de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) a déclaré qu'elle souhaiterait néanmoins voir "une plus grande transparence, responsabilité et ouverture dans le sport".

Les partenariats avec les gouvernements et les organisations intergouvernementales jouent un rôle essentiel pour préserver l'intégrité des organisations sportives. Le nouveau Partenariat international contre la corruption dans le sport  (IPACS) permet la mise en place de méthodes de travail efficaces entre les gouvernements, les organisations intergouvernementales, comme l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE), l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) ou encore le Conseil de l'Europe, et les organisations internationales de sport.

IOC

Une séance parallèle a en outre étudié plus avant ce qui se passe lorsque la confiance dans le sport est menacée par les arrangements de matches et les paris. Avec l'évolution de la technologie au cours des dernières années, les paris se sont mondialisés et simplifiés, un aspect inextricablement lié à la problématique des matches truqués qui peut prendre au piège arbitres, officiels, entraîneurs et athlètes.

En 2013, le CIO a créé le système d’information sur les paris et l’intégrité (IBIS), qui facilite l'échange d'informations et de renseignements entre les Fédérations Internationales, les organisateurs d'événements multisportifs, les opérateurs publics et privés de paris sportifs, les autorités nationales de régulation des paris et les services chargés de la répression.

Le CIO a également élaboré de solides outils pédagogiques destinés aux athlètes, aux membres de leur entourage et aux officiels du sport, lesquels vont être utilisés au stand Believe in Sport des prochains Jeux Olympiques de la Jeunesse. Le CIO vient par ailleurs de reconduire son partenariat avec INTERPOL, lequel propose des programmes de formation pour sensibiliser l'opinion et encourage l'échange de renseignements au niveau national entre les services chargés de la répression et les organisations de sport.

Tous les jours, des milliers d'événements sportifs se déroulent sans problème. Notre défi consiste à identifier celui qui pose problème et la seule façon catégorique de le faire pour les organisations sportives, les organismes de réglementation gouvernementaux et les services chargés de la répression est de travailler main dans la main. Richard Watson Directeur exécutif de la Commission britannique des jeux d'argent au Royaume-Uni

À l'instar de la lutte contre la corruption dans les institutions, la lutte contre les arrangements de matches nécessite un effort de collaboration. L'un des participants à la séance, Richard Watson, directeur exécutif de la Commission britannique des jeux d'argent au Royaume-Uni a déclaré : "Tous les jours, des milliers d'événements sportifs se déroulent sans problème. Notre défi consiste à identifier celui qui pose problème et la seule façon catégorique de le faire pour les organisations sportives, les organismes de réglementation gouvernementaux et les services chargés de la répression est de travailler main dans la main."

back to top En Es