skip to content
Fischer Getty
Date
04 août 1996
Tags
Atlanta 1996 , Actu CIO , Canoë sprint

L’intarissable Fischer cumule les médailles


À son arrivée à Atlanta, la kayakiste allemande Birgit Fischer a bien l’intention d’ajouter une ligne à son palmarès olympique, 16 ans après avoir décroché sa première médaille d’or aux JO. Fischer a seulement 18 ans quand elle remporte son premier titre olympique à Moscou 1980. À l’époque, elle participe aux compétitions de kayak monoplace. Aujourd’hui, à l’âge de 34 ans, elle concourt dans trois événements : le kayak monoplace, biplace et à quatre.

Première compétition : le kayak à quatre, pour lequel elle forme de grands espoirs. Et pour cause, l’Allemagne, de l’Est ou réunifiée, a remporté l’événement à 15 reprises lors des 17 Championnats du Monde précédents. Elle a cependant laissé échapper son titre olympique à la Hongrie quatre ans plus tôt.

Cette fois, les Hongroises ne sont pas dans le coup, ce qui permet à l’Allemagne de Fischer, Ramona Portwich, Manuela Mucke et Anett Schuck de se qualifier facilement pour la finale. La Chine remporte sa demi-finale, mais c’est le quatuor suisse qui pose les plus gros problèmes aux Allemandes dans la course à la médaille d’or.

À mi-chemin, cependant, les Allemandes baignent dans leur élément et prennent les commandes, qu’elles ne lâcheront plus jusqu’à la fin. Elles l’emportent avec près de deux secondes d’avance pour offrir à Fischer un record remarquable : une cinquième médaille d’or, 16 ans après la première.

Elle décroche l’argent en biplace, mais ne peut finir que quatrième en monoplace. Pour la première fois en neuf compétitions, elle ne monte pas sur le podium.

À Sydney en 2000, Fischer s’adjuge d’autres médailles d’or en biplace et à quatre, puis une médaille d’argent et une d’or à Athènes 2004. Elle prend sa retraite sportive à l’âge de 42 ans avec au compteur huit médailles d’or olympiques et quatre d’argent, confirmant ainsi son statut de plus grande kayakiste féminine de l’Histoire.

back to top En