skip to content
© Getty Images

L’Ice Arena de Gangneung bondée pour l’épreuve de patinage

Plus d’une centaine de patineurs venus de 14 pays se sont retrouvés sur l’Ice Arena de Gangneung du 16 au 19 février pour disputer les Championnats ISU des quatre continents, qui constituaient également l’épreuve test de patinage artistique pour PyeongChang 2018.

La compétition, réservée aux patineurs non européens et composée d’épreuves individuelles masculine et féminine, d’une épreuve en couples et d’une épreuve de danse sur glace, a attiré une foule de spectateurs composée au moins aux deux tiers de ressortissants de la République de Corée.

Chez les hommes, Nathan Chen (USA) est parvenu à s’imposer face au champion olympique Yuzuru Hanyu. Le champion américain d’à peine 17 ans a pris la tête de la compétition dès le programme court, pour ensuite terminer deuxième de l’épreuve libre avec un total de 307,46 points. Hanyu, troisième au terme du programme court, est revenu en première place en patinage libre pour finalement se classer deuxième avec 303,71 points. Shoma Uno, un autre Japonais, a complété le podium avec un score de 288,85 points.

Chen a démarré par une combinaison quadruple lutz/triple boucle suivie de quatre autres quadruples sauts pour un programme libre récompensé par un score de 204,34 points. De son côté, Hanyu a exécuté quatre quadruples sauts et pris la tête de l’épreuve de patinage libre avec 206,67 points.

© Getty Images

L’Américain Nathan Chen s’est hissé en tête du classement en démarrant par une combinaison quadruple lutz/triple boucle sur l’Ice Arena de Gangneung, avant d’ajouter un quadruple flip et un triple axel pour 103,12 points.

« Ça fait plaisir, a confié Chen. C’est la première fois que je remporte un championnat [international]. J’avais pris de l’avance lors du programme court et ça m’a vraiment aidé pour le programme long. »

Quant à Hanyu, le champion olympique s’attend à ce que le duel qui l’oppose à Chen les pousse à placer la barre encore plus haut aux Jeux Olympiques d’hiver l’an prochain.

« C’est la troisième fois que je gagne une médaille d’argent aux quatre continents et je dois dire que celle-ci est ma préférée, a déclaré Hanyu. Nathan est un adversaire redoutable mais je suis convaincu que notre rivalité va m’aider à dépasser mes limites. »

La jeune Mihara remporte l’épreuve féminine

La Japonaise Mai Mihara, qui disputait son premier championnat ISU, a créé la surprise en s’imposant dans l’épreuve féminine. L’athlète de 17 ans, en quatrième position au terme du programme court avec un score de 66,51 points, a totalisé 134,34 points en patinage libre, signant le meilleur résultat de sa carrière et prenant la tête du classement avec près de quatre points d’avance sur la Canadienne Gabrielle Daleman. L’Américaine Mirai Nagasu a réalisé une excellente performance en patinage libre qui lui a valu la troisième place avec un score de 194,95 points.

© Getty Images

Elle avait établi son meilleur score avec 132,04 points en patinage libre avant de terminer troisième avec 194,95 points.

« Ces moments sont extrêmement excitants et gratifiants, confie Nagasu. C’est pour ces moments-là que je travaille dur tous les jours, que je m’entraîne même quand je n’en ai pas envie et que je me relève quand je tombe. »

Virtue et Moir mènent toujours la danse

Les champions olympiques de 2010 Tessa Virtue et Scott Moir, invaincus cette saison, ont encore triomphé en danse sur glace. Les Canadiens totalisent 196,95 points, soit cinq points d’avance sur les Américains Maia et Alex Shibutani, en deuxième place avec 191,85 points.

© Getty Images

Virtue et Moir, de retour sur la glace après deux ans d’absence, étaient ravis de décrocher l’or. « C’est un immense honneur pour Tessa et moi d’être champions des quatre continents. En début d’année, nous qualifier pour cette compétition faisait évidemment partie de nos objectifs, explique Moir. C’était magique de patiner ici. »

Le titre de champions en couples revient à Wenjing Sui et Cong Han

Les Chinois Wenjing Sui et Cong Han ont remporté la compétition en couples devant les champions du monde en titre Meagan Duhamel et Eric Radford (CAN), tandis que les autres Canadiens Liubov Ilyushechkina et Dylan Moscovitch ont hérité du bronze.

C’est la quatrième fois que le couple chinois décroche le titre, mais cette victoire les réjouit d’autant plus qu’il s’agit de leur première compétition de la saison après une longue absence de Sui pour cause de blessure.

« Tout d’abord, j’ai de la chance d’être de retour sur la glace, a déclaré Sui. Quand nous avons choisi notre programme long, il a plu à tout le monde : notre entraîneuse et (chorégraphe) Lori (Nichol) l’a adoré, continue-t-elle. Les paroles évoquent les difficultés que nous avons rencontrées après l’opération. Ç’a été très dur. J’ai beaucoup souffert et je pleurais tous les jours. Mon partenaire m’a vraiment aidée et encouragée. Il me disait que les choses allaient s’arranger et que j’allais vite me remettre. »

© Getty Images
« C’est un grand honneur pour nous de remporter ce titre pour la quatrième fois, ajoute Han. Cette médaille n’est pas seulement la nôtre. Nous la devons à tous ceux qui nous entourent et nous ont aidés à revenir en compétition. Ce championnat, a été notre renaissance. Nous avons dû surmonter énormément d’épreuves et nous sommes très heureux d’y être arrivés. »
back to top En