skip to content
Getty Images
Date
08 août 2016
Tags
Actualités Olympiques, Beijing 2022, Héritage
Beijing 2022

L’héritage des Jeux Olympiques de 2008 profitera à Beijing 2022

Les Jeux Olympiques de 2016 ont commencé à Rio de Janeiro et, outre le fait qu’ils vont passionner toute la planète pendant 16 jours, ils vont laisser à la ville brésilienne un héritage durable pour de nombreuses années. Les bénéfices de l’organisation des Jeux sont déjà visibles dans de nombreuses villes ayant précédemment été hôtes olympiques, notamment Beijing, où les Jeux de 2008 ont été ouvert il y a huit ans jour pour jour et qui jouit des effets variés d'un héritage à long terme.

Des installations sportives de niveau mondial et des infrastructures améliorées à l’impact positif sur l’éducation, la santé et l’environnement, l’étendue de l’héritage créé par les Jeux est aussi manifeste aujourd’hui qu’à l’époque.

Les sites emblématiques construits pour les Jeux sont toujours utilisés régulièrement, à l’image du Centre aquatique du Water Cube converti en parc aquatique public, et du stade du Nid d’oiseau qui abrite régulièrement diverses grandes épreuves sportives, dont les Championnats du monde d’athlétisme de l’IAAF 2015.

Lorsqu’elle organisera les Jeux Olympiques d’Hiver en 2022, Beijing se servira également des sites existants depuis les Jeux de 2008. Ainsi, le Water Cube accueillera les épreuves de curling, le stade national couvert servira pour le hockey sur glace alors que les cérémonies d’ouverture et de clôture auront lieu une nouvelle fois au Nid d’oiseau.

En outre, Beijing 2022 profitera de plusieurs projets d’infrastructures majeurs terminés avant les Jeux Olympiques de 2008, notamment la construction d’un nouveau terminal et d’une nouvelle piste à l’aéroport international de la ville, dont les capacités d’accueil de passagers ont bondi de 20 à 25 millions en 2002 à 65 à 75 millions en 2008.

Getty Images

Les Jeux ont également abouti au développement complet du principal réseau routier de Beijing et à l’extension massive et à la rénovation du métro de la ville : plusieurs lignes souterraines ont été construites, tout comme une liaison ferroviaire à grande vitesse jusqu’à Tianjin.

En tout, la capacité de transport public s’est accrue de 4,5 millions de voyageurs avant les Jeux de 2008, ce qui a permis de désengorger le trafic routier et de fournir l’un des nombreux héritages environnementaux des Jeux. Les pouvoirs publics ont également investi 140 milliards CNY (environ 19 milliards EUR) pour l’amélioration de la qualité de l’air. 60 000 chaudières à charbon ont ainsi été modernisées pour réduire les émissions néfastes et plus de 4 000 bus publics ont été convertis pour pouvoir rouler au gaz naturel.

« La durabilité est la valeur fondamentale que le Comité International Olympique essaye d’incarner. La réutilisation des sites construits pour 2008 s’inscrit dans la philosophie du CIO, tout en permettant une réduction significative des coûts d’organisation des Jeux Olympiques d’Hiver de 2022, a indiqué Wang Hui, porte-parole de Beijing 2002. Les Jeux de 2008 ont laissé un héritage solide, tels que des sites accessibles et un système de transports urbains que nous continuons à utiliser. Toutes ces installations et ces atouts fonctionnent efficacement depuis, et offriront à Beijing un avantage précieux pour 2022. »
back to top En