skip to content
City of Nagano 2018 - Nagano 1988 20th anniversary
Date
22 févr. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Nagano 1998, Héritage
Héritage

L'héritage des Jeux Olympiques d'hiver de 1998 à Nagano perdure

Aujourd'hui, nous fêtons le 20e anniversaire de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques d'hiver de 1998 à Nagano. Pour cette date historique, revenons sur l'héritage laissé par cette 18e édition des Jeux Olympiques d'hiver, un événement multisportif qui a permis au Japon de devenir une destination de sports d'hiver des plus prisées… et d'accueillir à nouveau les Jeux, d'été cette fois, en 2020 à Tokyo.

Le 7 février 1998, 50 000 spectateurs et 2 176 athlètes représentant 72 pays étaient présents dans le parc des sports Minami-Nagano pour écouter l'empereur Akihito déclarer officiellement ouverts les XVIIIes Jeux Olympiques d'hiver. À Nagano, le monde a assisté aux débuts olympiques du hockey sur glace féminin, à la première participation des joueurs de la NHL (National Hockey League), au retour du curling au programme officiel après 70 ans d'absence et à l'arrivée des premières épreuves masculines et féminines de halfpipe et slalom géant en snowboard. 

Si les Jeux de Nagano ont donné lieu à de nombreuses premières qui sont entrées dans les annales, ils ont également fait de la trépidante ville japonaise – et plus largement de la région de Chūbu où celle-ci est située – une destination mondiale de choix pour les sports d'hiver. En résumé : un solide héritage qui perdure aujourd'hui.

"Je pense que les Jeux Olympiques de Nagano ont été un grand succès," indique le président du Comité National Olympique du Japon, Tsunekazu Takeda, qui était le directeur des sports du comité d'organisation des Jeux de Nagano.

Le Japon va à nouveau accueillir la manifestation olympique, l'édition d'été cette fois, en 2020 à Tokyo. S'inspirant du remarquable héritage laissé par Nagano en termes de durabilité, d'amélioration des transports et de longévité des installations notamment, des projets sont déjà en cours pour une optimisation similaire des Jeux d'été. Le but ultime des organisateurs est que les Jeux profitent au maximum à l'environnement local ainsi qu'aux habitants de Tokyo et de sa région. Parmi les principaux thèmes retenus en lien avec la durabilité pour les Jeux de 2020, citons la réduction des émissions de carbone, la gestion des ressources, la protection du milieu naturel et la sauvegarde de la biodiversité locale.

Nagano 1998 20th anniversary / City of Nagano 2018
 
Les Jeux Olympiques au Japon : tirer parti de l'héritage de Nagano

Cinq sites olympiques avaient été aménagés au total à Nagano. Tous sont toujours opérationnels et accueillent encore aujourd'hui une multitude d'activités, y compris le parc des sports Minami-Nagano où avaient eu lieu les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux d'hiver de 1998. Chaque année en avril, la ville organise le marathon de Nagano qui passe devant quatre anciennes installations olympiques.

"Si l'on parle d'héritage tangible, l'anneau de vitesse M-Wave accueille des compétitions tous les ans. C'est un grand centre d'entraînement pour le sport japonais", ajoute Tsunekazu Takeda. "Différentes épreuves sportives s'y sont déroulées. L'installation a été très utilisée depuis la fin des Jeux." 

Nagano 1998 20th anniversary / City of Nagano 2018

 

Transport et infrastructure

Les Jeux Olympiques de 1998 à Nagano ont aussi permis la création d'un réseau efficace d'équipements durables qui servent aujourd'hui encore à la communauté et qui contribuent à la réalisation des objectifs du pays sur les plans économique et sportif.

Avant les Jeux, il fallait jusqu'à trois heures pour rejoindre Nagano depuis Tokyo par le rail. L'extension de la ligne de train à grande vitesse Shinkansen de Takasaki à Nagano – achevée cinq mois avant la cérémonie d'ouverture des Jeux de 1998 – a permis de ramener à moins de 80 minutes le temps nécessaire pour effectuer les 200 km de trajet.

Qui plus est, la gare principale de Nagano et la gare plus petite de Shinonoi ont été agrandies avant les Jeux, la liaison ferroviaire transportant jusqu'à 60 000 passagers par jour durant la manifestation olympique. Aujourd'hui, plus de 10 millions de personnes empruntent ce parcours chaque année, générant des retombées économiques durables au niveau local pour le commerce et le tourisme.

Le réseau routier de la préfecture de Nagano a lui aussi connu d'importants travaux d'aménagement, avec notamment la construction des autoroutes de Nagano et Joshinetsu destinées à améliorer l'accès entre Nagano, Tokyo et les autres préfectures, ainsi qu'entre les sites de compétition.

 

L'héritage sportif durable de Nagano

Les nombreux sites bâtis pour les Jeux Olympiques d'hiver de Nagano continuent de faire de la région l'une des destinations de sports d'hiver les plus prisées du Japon. Japonais et étrangers y viennent en nombre.

 

White Ring

Vingt ans après avoir accueilli les épreuves de patinage artistique et de patinage de vitesse sur piste courte, la salle est toujours une installation omnisports dynamique, utilisée par les équipes et les écoles de la région. S'y déroulent tout au long de l'année plusieurs championnats locaux, nationaux et internationaux.

Nagano 1998 figure skating / 1998 / Kishimoto / IOC
 

School volleyball training 2018 / City of Nagano 2018
 

 
Stade olympique

Ce stade est aujourd'hui la principale installation du parc des sports Minami-Nagano, qui comprend également une piscine et un gymnase. D'une capacité d'accueil de 35 000 places, le stade accueille des compétitions de baseball, avec des matchs tous les week-ends de mars à novembre et des séances d'entraînement le soir durant la semaine en hiver. Ses équipements intérieurs sont réservés 365 jours par an.

Nagano 1998 opening ceremony / 1998 / CIO / MUNDAY, Stephen
 

Olympic cauldron / City of Nagano 2018
 

 
M-Wave

Cette installation était l'épicentre des épreuves de patinage de vitesse aux Jeux Olympiques d'hiver de 1998. Aujourd'hui, le M-Wave accueille toujours des compétitions de patinage de vitesse et sert également de centre d'entraînement à l'équipe japonaise en hiver. Des concerts et des expositions y sont régulièrement organisés le reste de l'année. La patinoire est ouverte au public d'octobre à mars.

Nagano 1998 speed skating / 1998 / Kishimoto / IOC

 

Le M-Wave, qui abrite le Musée olympique de Nagano, est le lieu de multiples activités organisées par des volontaires des Jeux de 1998. Sont exposés dans le Musée des memorabilia des Jeux Olympiques et Paralympiques de Nagano, parmi lesquels des médailles, des torches, des uniformes d'équipe et autres tenues, sans oublier un bob à deux.

Junior Japanese competition 2018 / City of Nagano 2018
 
Big Hat

C'est dans cette installation que se sont déroulés plusieurs matchs de hockey sur glace historiques en 1998. Aujourd'hui, la patinoire accueille des conférences et des concerts de mars à novembre. En hiver, la glace fait son retour et l'installation est utilisée pour l'entraînement des patineurs artistiques et des équipes de hockey sur glace de la région. Des compétitions sportives régionales et nationales y sont également organisées. Le Centre Principal de Presse a été transformé en centre commercial.

Nagano 1998 ice hockey / 1998 / Kishimoto / IOC
 

High school meet 2018 / City of Nagano 2018
 

 
Environnement durable

Outre les bâtiments qui continuent de servir à la communauté locale et au pays 20 ans après les Jeux, les équipements extérieurs sont eux aussi toujours utilisés, notamment par plusieurs équipes nationales.

Nagano 1998 ski jumping / 1998 / Kishimoto / IOC

 

La région d'Hakuba ainsi que les pistes de ski d'Iizuna et de Nozawa Onsen, qui avaient toutes accueilli des compétitions durant les Jeux d'hiver de 1998, continuent d'attirer les visiteurs pour diverses activités sportives tout au long de l'année. Elles proposent également des installations d'entraînement à plusieurs équipes nationales, les aidant à se préparer à la compétition de haut niveau et à former la relève.

Hakuba Jumping Stadium 2018 / City of Nagano 2018
 
Au-delà de l'héritage sportif

Le sport et l'économie ne sont pas les seuls bénéficiaires de l'héritage de Nagano. Le village olympique est devenu un lieu de vie florissant avec ses résidences privées, ses logements sociaux et ses maisons de retraite.

Nagano 1998 Olympic Village / 1998 / Kishimoto / IOC
 

Olympic Village community 2018 / City of Nagano 2018
 

 
En route pour Tokyo 2020

Le Japon accueillant à nouveau les Jeux Olympiques, l'édition d'été de 2020 à Tokyo cette fois, la durabilité sera à nouveau une priorité majeure pour les organisateurs qui auront à cœur d'apporter une contribution durable et positive à la région, et ce bien avant la cérémonie d'ouverture.

À l'instar de ce qu'avaient fait les organisateurs des Jeux de Nagano lors de la planification et de la tenue de l'événement, les officiels de Tokyo 2020 se sont engagés à intégrer des stratégies qui profiteront durablement aussi bien à la population tokyoïte qu'à l'environnement, qu'il s'agisse d'améliorer l'infrastructure de transport local, de protéger la biodiversité de la région ou encore d'adopter des plans de réduction des émissions de carbone pour les années et les décennies à venir. Pour plus d'informations sur les projets en lien avec l'héritage lancés en prélude aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, cliquez ici.

back to top En