skip to content
Getty Images
Date
28 févr. 1960
Tags
Squaw Valley 1960 , Actu CIO

L’Héritage des Jeux de Squaw Valley 1960

La cérémonie de clôture a lieu le 28 février 1960, dans la foulée du dernier match de hockey sur glace et de la compétition de saut à ski. Plus de 20.000 spectateurs sont rassemblés, à l’intérieur et à l’extérieur de la Blyth Memorial Arena remplie à ras-bord.

Les portes-drapeaux des différentes nations défilent, suivis par les athlètes regroupés sans aucune distinction de nationalité sur fond sonore de la « Parade des Olympiens ». Puis les porte-drapeaux forment un arc de cercle autour de l’estrade principale alors que les drapeaux de la Grèce, des Etats-Unis et de l’Autriche (hôte des Jeux d’hiver 1964 à Innsbruck) sont hissés et que résonnent leurs hymnes nationaux.

Le président du CIO Avery Brundage déclare la clôture des VIIIe Jeux d’hiver et ajoute « En accord avec la tradition, j’appelle la jeunesse du monde entier à se rassembler dans quatre ans à Innsbruck en Autriche, pour célébrer les IXe Jeux Olympiques d’hiver. Puissent-ils être pleins de joie et se dérouler dans la concorde afin que la Torche olympique soit portée avec toujours plus d’empressement, de courage et d’honneur pour le bien de l’humanité à travers les âges ».

Le drapeau olympique est lentement abaissé au son de l’hymne olympique, la flamme est éteinte et la cérémonie se conclu par le lancer de milliers de ballons.

Quelques mois plus tard, le rapport officiel est publié. On peut y lire notamment : « La neige et la glace sur lesquelles ont été organisés les VIIIe Jeux Olympiques d’hiver ont depuis longtemps fondu sous les fabuleux et brûlants rayons du soleil du Nevada. Envolées aussi, sont les foules enthousiastes qui hurlaient leur joie devant une brillante performance ou restaient respectueusement silencieuses durant les cérémonies ».

« Il nous reste également gravé dans nos mémoires toutes ces magnifiques compétitions disputées dans un cadre merveilleux, majestueusement mises en scène et si glorieusement conclues. Il nous reste enfin tous ces éléments tangibles qui évoqueront pour toujours ce que fut la grandeur de Squaw Valley durant onze superbes journées d’un mois de février californien ».

IOC

« Les Jeux eux-mêmes ont rencontré un succès remarquable, en particulier dans le domaine de la sportivité et de l’esprit de camaraderie et de bonne humeur. Ce n’est pas ici l’avis de ceux qui préparent le rapport officiel pour la Commission Olympique de Californie, mais l’opinion des athlètes, des officiels et des spectateurs, les véritables acteurs de cet évènement ».           

Le but initial d’Alexander Cushing, l’initiateur de ces Jeux à partir d’un terrain quasiment vierge, a été atteint au-delà de toutes les espérances. La Californie est devenue terre olympique hivernale et chérit toujours le souvenir de l’évènement alors que passent les décennies, et Squaw Valley, où nombre de constructions réalisées pour les Jeux 1960 existent toujours, est une station de ski réputée, accessible, et très appréciée des millions d’habitants du Golden State.

L’important héritage laissé par les VIIIe Jeux d’hiver dans les montagnes de la Sierra Nevada californienne était particulièrement parlant en février 2010, lorsque furent fêtés durant huit jours les 50 ans de l’évènement. « Depuis les Jeux de 1960, nous avons un superbe aéroport à Reno, nous avons l’autoroute « Interstate 80 », nous avons tous ces commerces, et ce magnifique domaine skiable » note ainsi un des habitants de la station. Comme tous ses concitoyens, il entretient avec passion la mémoire des VIIIe Jeux d’hiver, qui ont placé Squaw Valley et les environs du Lac Tahoe sur la carte du monde.

back to top En