skip to content
IOC/Greg Martin
Date
30 nov. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Héritage, Beijing 2022
Beijing 2022

L'héritage de Beijing 2022 d'ores et déjà visible

La commission exécutive du CIO a entendu aujourd'hui un rapport sur les préparatifs des Jeux Olympiques d'hiver de 2022 à Beijing. Ainsi que l'a souligné le président de la commission de coordination pour cette édition des Jeux, Juan Antonio Samaranch, les travaux se poursuivent selon le calendrier fixé. Des progrès rapides ont notamment été constatés dans les domaines suivants : cérémonie d'ouverture, procédure de sélection de la mascotte, épreuves tests et programme de licences. À noter également que les Jeux continuent de remporter un franc succès sur le plan commercial. 

Juan Antonio Samaranch a par ailleurs rappelé le travail accompli par les organisateurs de Beijing en lien avec l'Agenda olympique 2020 et la nouvelle norme. Selon lui, l'équipe de Beijing 2022 devrait proposer les "Jeux les plus intelligents" jamais organisés, en grande partie grâce à l'ambition qui l'anime, à savoir permettre à 300 millions de Chinois de s'adonner à la pratique des sports d'hiver. L'aménagement de nouvelles installations de sport dans les noyaux de Yanqing et Zhangjiakou s'inscrit dans la vision à long terme du pays en faveur du développement des sports d'hiver. Ces installations seront utilisées pour les Jeux. 

Cette vision à long terme bénéficie également du soutien d'investisseurs privés dans les régions où se dérouleront les compétitions olympiques. Ces investissements aident ainsi la province du Hebei à diversifier son économie en se tournant vers le tourisme. Le district de Yanqing accueillera l'Expo Beijing 2019, qui devrait attirer près de 16 millions de visiteurs dans la région en six mois. Cet événement fournira du reste l'occasion de tester les infrastructures de transport et de prouver l'importance que revêt le lancement d'initiatives durables. 

Beijing 2022


Le projet de Beijing 2022 est en effet principalement axé sur la durabilité, ce qui témoigne de l'intelligence de ces Jeux car, dans le droit fil de la nouvelle norme, la plupart des sites où se tiendront les compétitions de sports de glace seront un legs des Jeux de 2008. En d'autres termes, seules les installations dont les collectivités locales auront besoin après les Jeux seront construites pour 2022. 

L'héritage des Jeux de 2022 est d'ores et déjà bien visible lui aussi : le comité d'organisation a installé ses bureaux dans une ancienne aciérie, dans un parc où un centre d'entraînement national a été aménagé pour les athlètes de sports d'hiver en vue de 2022. D'autres grands programmes ont par ailleurs été lancés afin de permettre à la population de découvrir et de s'initier aux sports d'hiver, dont la pratique ne manquera pas de se développer au cours des années à venir. 

La commission exécutive du CIO a également approuvé les principes relatifs aux systèmes de qualification pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2022 à Beijing. Aucun changement majeur n'est à noter par rapport à ceux des Jeux de PyeongChang 2018. Les systèmes de qualification détaillés des Fédérations Internationales seront soumis à l'approbation de la commission exécutive en juillet 2019.

 
back to top En