skip to content
L'équipe de hockey de la Grande-Bretagne IOC
Date
16 févr. 1936
Tags
Garmisch-Partenkirchen 1936

L'exploit historique de la Grande-Bretagne en hockey


Quatre tournois olympiques de hockey sur glace ont déjà été disputés (Jeux d’été d’Anvers 1920, puis Jeux d’hiver de Chamonix 1924, Saint-Moritz 1928 et Lake Placid 1932) et l’équipe du Canada, à chaque fois représentée par le club vainqueur du championnat national amateur (la « Allan Cup ») les a tous largement remportés avec parfois des victoires écrasantes.

Great Britain Hockey Team News Inside 01 IOC

A Garmisch, Les Halifax Wolves, qui ont mis la main sur la Allan Cup cet hiver-là, auraient dû enfiler le maillot à la feuille d’érable, mais de nombreux joueurs des Wolves passent professionnels dans la foulée, et ce sont les finalistes, les Port Arthur Bear Cats qui vont constituer la base de la formation olympique. Plusieurs joueurs de Montréal font également partie de la sélection.

Quinze équipes sont au départ, pour un tournoi disputé sur deux sites, la glace naturelle du lac Rießersee et celle, artificielle de l’arène Olympia-Eissport-Zentrum. Il est organisé en trois tours : quatre poules de quatre équipes pour commencer, puis deux poules de quatre au deuxième tour avant un groupe final de quatre équipes. Les résultats entre deux équipes qui se sont affrontées au 2e tour sont conservés dans la poule finale. Un point capital qui va décider de l’issue de la compétition !

La Grande-Bretagne présente une équipe très compétitive aux Jeux d’hiver 1936. Sa fédération de hockey s’est mise dès 1933 à recenser les meilleurs joueurs canadiens nés sur le sol anglais, plusieurs d’entre-eux rejoignent le « squad » olympique britannique et vont en former l’ossature.

Le Canada avance tranquillement dans le tournoi : 8-1 contre la Pologne, 11-0 devant la Lettonie, 5-2 face à l’Autriche, pour un bilan de 24 buts marqués et trois concédés au premier tour dans le groupe A. La Grande-Bretagne joue dans le groupe D qui ne comprend que trois équipes, et bat la Suède 1-0 puis le Japon 3-0.

Le 11 février 1936, lors du 2e tour dans la poule A, l’équipe britannique fait subir au Canada sa première défaite aux Jeux Olympiques : 2-1 (1-1, 0-0, 1-0). Pour le reste, les Canadiens balayent la Hongrie 15-0 puis l’Allemagne 6-2, alors que la Grande-Bretagne fait match nul 1-1 avec l’Allemagne et bat la Hongrie 5-1. La Poule B est dominée par les Etats-Unis qui remportent trois victoires.

Les Canadiens jouent confiants dans la poule finale, car les joueurs ignorent dans un premier temps le point de règlement qui leur fait débuter ce dernier tour lestés de leur défaite face à la Grande-Bretagne. Ils se défont de la Tchécoslovaquie 7-0 puis des USA 1-0. Les Britanniques battent les Tchèques 5-0 et font match nul 0-0 avec les Etats-Unis. Compte tenu de leur victoire au tour précédent face au Canada, ils totalisent 5 points et remportent l’or olympique ! Les quadruples tenants du titre finissent en argent avec 4 points, et les USA prennent le bronze avec 3 points.

Les Canadiens s’élèvent contre cette règle, demandant à rejouer les Britanniques dans le tour final, mais cet appel est logiquement rejeté. C’est le premier titre majeur remporté par la Grande-Bretagne en hockey sur glace (Jeux Olympiques, championnats du monde, championnats d’Europe). C’est à ce jour leur seule médaille d’or aux Jeux d’hiver dans ce sport. Un exploit retentissant !

back to top En