skip to content
Getty Images
Date
05 févr. 2019
Tags
Actualités Olympiques, JOJ, Innsbruck 2012
JOJ

L'esprit des JOJ toujours vivant à Innsbruck

Sept ans se sont peut-être écoulés depuis la tenue des premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver à Innsbruck en 2012, mais la ville autrichienne profite toujours des retombées bénéfiques de cet événement.

Le village olympique de la jeunesse a ainsi été reconverti en logements sociaux (plus de 400). Le centre de ski nordique et le tremplin de saut aménagés à Seefeld d'une part et le nouveau parcours de ski cross à Kühtai d'autre part servent quant à eux aux athlètes de la région et ont permis au Tyrol d'accueillir d'autres grands événements sportifs.

Emanuel Kaser

"L'héritage des JOJ perdure et nous continuons à le célébrer", explique Georg Spazier, PDG d'Innsbruck-Tirol Sports (ITS), une société à but non lucratif constituée après les JOJ d'hiver afin de mettre à profit l'héritage des Jeux. "L'un des plus grands projets en matière d'héritage est incontestablement le village olympique, mais notre société est aussi un legs en soi."

Depuis la tenue des JOJ, ITS a contribué au développement de l'héritage d'Innsbruck 2012 à travers plusieurs initiatives. À noter en particulier l'accueil de grands événements comme l'édition 2016 des Jeux internationaux d'hiver des écoliers, les Championnats du monde sur route de l'UCI en 2018 et le festival annuel de VTT Crankworx, sans oublier la naissance de nouvelles manifestations comme les Jeux scolaires d'hiver du Tyrol. Portée par l'enthousiasme débordant de ceux qui avaient été volontaires durant les JOJ, ITS a également mis en place une plateforme permanente de bénévolat pour ceux qui souhaitent offrir leurs services lors des grands événements organisés dans la région. Et en janvier 2020, l’héritage olympique d’Innsbruck sera à nouveau au premier plan lorsque la ville accueillera plus de 3000 athlètes pour les Jeux mondiaux des maîtres d’hiver.

Getty Images

Selon Georg Spazier – qui était responsable marketing et communication au sein du comité d'organisation d'Innsbruck 2012 – aucune de ces initiatives n'aurait pu voir le jour sans le succès des JOJ d'hiver.

"Ce n'est qu'après avoir réussi à rester en-deçà de nos estimations budgétaires [pour les JOJ] et après avoir conclu un accord avec le CIO et nos partenaires gouvernementaux que nous avons eu la possibilité de rebaptiser notre entité juridique et d'établir un plan d'activité à moyen terme axé sur la création et le maintien d'un héritage en lien avec les JOJ", explique-t-il.

Getty Images

Et de poursuivre : "Au cours des quatre dernières années, nous avons été en mesure de mettre sur pied la plus vaste plateforme de volontariat d'Europe – qui vient de livrer sa 200 000e heure de travail bénévole – et de donner naissance à l'un des plus grands projets de sports d'hiver pour les écoliers autrichiens, tout en travaillant à l'obtention et à l'organisation d'événements sportifs de grande envergure."

Getty Images

Toujours selon Georg Spazier, un autre legs important des JOJ a été la création d'un vivier de jeunes cadres talentueux auxquels la ville peut désormais faire appel et qui ont acquis une expérience des grands événements grâce à leur engagement auprès du comité d'organisation d'Innsbruck 2012.

Getty Images

"Nous avons pu recruter des jeunes ayant l'expérience des JOJ, ce qui les a aidés à gravir les échelons et à devenir des chefs de projet expérimentés", confie Georg Spazier. "Ce legs [des JOJ] sur le plan socioéconomique est venu s'ajouter à la création d'emplois et à la formation de jeunes cadres."

Getty Images

Hôte des Jeux Olympiques d'hiver de 1964 et de 1976, Innsbruck était déjà une ville imprégnée d'histoire olympique. Les JOJ d'hiver de 2012 ont permis d'insuffler une nouvelle vie à l'héritage olympique existant et d'en créer un nouveau.

"L'héritage des Jeux Olympiques de 1964 et de 1976 a joué un rôle déterminant dans les projets de développement pour 2012", explique Georg Spazier. "D'un côté, nous avons utilisé tous les sites existants construits pour ces deux éditions des Jeux. De l'autre, nous avons pu raviver les couleurs des anciens anneaux olympiques – un peu rouillés – de la ville."

Getty Images

Georg Spazier n'a aucun doute quant à l'impact que ces trois événements olympiques ont eu sur Innsbruck et sur la région tout entière.

Et de conclure : "Les Jeux Olympiques ont véritablement permis à Innsbruck d'acquérir une notoriété mondiale auprès des touristes et d'en faire un acteur majeur de la scène sportive internationale."

Getty Images
back to top En