skip to content
IOC/Ian Jones

L'équipe olympique des réfugiés, symbole du pouvoir fédérateur du sport en cette Journée internationale du sport au service du développement et de la paix


À l'occasion de la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, le Comité International Olympique (CIO) rend hommage à l'équipe olympique des réfugiés et au pouvoir qu'a le sport d'unir les peuples et de contribuer à l'édification d'un monde pacifique et meilleur.

La Journée internationale du sport au service du développement et de la paix reconnaissant l'universalité du sport et sa capacité à conduire le changement social et promouvoir une culture de paix, le moment est opportun pour saluer le groupe de dix athlètes olympiques réfugiés, lesquels sont non seulement entrés dans l'histoire lors des Jeux Olympiques de Rio 2016, mais sont aussi devenus de véritables ambassadeurs pour les valeurs du sport.  

L'été dernier aux Jeux de Rio de Janeiro, l'équipe olympique des réfugiés – la première du genre – a envoyé un symbole d'espoir et de paix aux réfugiés du monde entier. Les membres de l'équipe ont en effet été une source d'inspiration pour tout un chacun grâce à leur force de caractère. Avec les milliards de téléspectateurs qui ont suivi la cérémonie d'ouverture des Jeux, l'attention de la planète tout entière a été attirée sur l'ampleur de la crise des réfugiés.

"Les athlètes de l'équipe olympique des réfugiés étaient parmi les vedettes de ces Jeux Olympiques", a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. Et de poursuivre : "Ils en ont été les vedettes dans le sens où ils ont montré le meilleur du genre humain, ils ont fait preuve de détermination, ils ont montré ce que l'on peut accomplir quand on le désire vraiment. Ils ont aussi montré qu'ils n'étaient pas que de simples réfugiés mais des êtres humains, ce sont des athlètes qui concourent sur un pied d'égalité avec les athlètes des 206 Comités Nationaux Olympiques."

Insistant sur le pouvoir des Jeux Olympiques pour promouvoir la solidarité et la tolérance, Yusra Mardini, membre de l'équipe olympique des réfugiés, a ajouté : "Nous ne parlons pas la même langue, nous sommes originaires de pays différents mais le drapeau olympique nous unit tous et nous représentons désormais 60 millions de personnes dans le monde. Nous souhaitons donner le meilleur de nous-mêmes pour montrer à tous que nous pouvons être de bons athlètes et de bonnes personnes."

Regardez ici la vidéo retraçant le parcours de cette équipe de dix réfugiés entrés dans l'histoire olympique qui a su conquérir le cœur de millions de personnes à travers le monde.

IOC/David Burnett
Les athlètes réfugiés avant et après Rio

Face à la crise mondiale des réfugiés qui a entraîné le déplacement de près de 65,3 millions de personnes dans le monde, le président du CIO, Thomas Bach, annonçait, lors de l'Assemblée générale des Nations Unies en octobre 2015, la création d'une équipe olympique des réfugiés pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.

Avec le concours des Comités Nationaux Olympiques (CNO) et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le CIO a identifié dix athlètes, originaires d'Éthiopie, du Soudan du Sud, de Syrie et de la République démocratique du Congo et victimes de déplacement forcé pour les aider, via les programmes de la Solidarité Olympique, à participer aux Jeux.

Dix mois après cette annonce, les dix athlètes composant l'équipe défilaient lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques et participaient, aux côtés de 11 000 autres concurrents, aux compétitions olympiques au Brésil.

En dehors de la période des Jeux Olympiques, le CIO continue d'apporter son appui à ces athlètes, jour après jour, à travers le programme de soutien aux athlètes réfugiés mis en place par la Solidarité Olympique afin de les aider à bâtir leur avenir.

Ainsi que l'a souligné le président du CIO : "Nous les soutenons afin qu'ils puissent s'entraîner, bénéficier d'une formation, aller à l'université, s'intégrer dans leur pays hôte et même défendre les couleurs de ce dernier aux Jeux Olympiques ou lors de Championnats."

Le programme de soutien aux athlètes réfugiés proposé par la Solidarité Olympique offre aux CNO la possibilité d'identifier et de soutenir un nombre limité d'athlètes réfugiés vivant dans leurs pays afin de les préparer à participer à des compétitions de haut niveau. Le programme est ouvert à tous les CNO de pays accueillant des réfugiés et souhaitant s'associer aux efforts du CIO visant à soutenir et protéger les athlètes.

Suite au succès de la participation de l'équipe olympique des réfugiés aux Jeux de Rio, le CIO réfléchit actuellement à la définition du programme "lieux sûrs", tel qu'annoncé par le président du CIO lors de l'Assemblée générale de l'ONU en octobre 2016. Cette initiative, lancée en coopération avec les Nations Unies, permettra d'améliorer la qualité de vie des enfants et adolescents déplacés et défavorisés dans le monde en créant des lieux sûrs pour la pratique du sport.

La Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, célébrée chaque année le 6 avril, est l'occasion de rappeler de quelle manière le sport peut non seulement promouvoir le développement social, mais aussi rapprocher les peuples et encourager une culture de paix, tout en favorisant la confiance (en soi et dans les autres) et en jetant des ponts entre des groupes en conflit. Contribuer à l'édification d'un monde pacifique et meilleur par le sport est un principe fondamental édicté dans la Charte olympique. Aussi le Mouvement olympique lance-t-il d'innombrables activités sportives et initiatives visant à conduire le changement social jour après jour aux quatre coins du monde.

Rejoignez le mouvement via #sport4betterworld !

Pour en savoir plus sur la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, rendez-vous sur https://www.olympic.org/fr/idsdp.

Pour un aperçu du partenariat de longue date entre le CIO et les Nations Unies, consultez la page suivante : https://www.olympic.org/fr/cooperation-avec-l-onu

IOC/David Burnett

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,25 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos

YouTube: www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur Flickr

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube.
back to top En