skip to content
Date
26 oct. 2007
Tags
Actualités Olympiques

L'environnement : Une priorité TOP


Lors de la VIIe Conférence mondiale sur le sport et l'environnement à Beijing (du 25 au 27 octobre), deux des partenaires TOP du Mouvement olympique - Coca-Cola et GE - partageront leur expertise avec les délégués.
 
Coca-Cola est un partenaire olympique mondial depuis 1928, à savoir le plus ancien partenariat existant. Coca-Cola a aussi été l'un des premiers à soutenir le programme environnemental du CIO.
 
Aux Jeux Olympiques de 2008 à Beijing, Coca-Cola proposera de nouveau ses distributeurs réfrigérés sans HFC à la communauté olympique, avec ses emballages respectueux de l'environnement et son programme de recyclage. L'entreprise s'apprête également à annoncer l'élargissement en Chine de sa flotte de camions diesel hybrides et met en lumière ses efforts pour réduire les distances parcourues par les marchandises dans le pays.  
 
En outre, Coca-Cola s'évertue à sensibiliser les habitants de Beijing et la population chinoise à l'environnement. En prévision des Jeux, la société a lancé le programme "Sauvez un baril d'eau", projet ambitieux visant à faire comprendre aux jeunes de Beijing l'impérative nécessité de préserver les réserves d'eau au quotidien. Élaboré en partenariat avec le comité d'organisation des Jeux de 2008, le ministère chinois de l'Éducation et diverses organisations locales, ce programme encourage les étudiants et leurs familles à économiser l'eau douce et à utiliser l'eau recyclée.
 
Autre acteur puissant en matière de conservation de l'eau, GE agit en faveur des énergies renouvelables, de la désalinisation, du charbon propre et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Devenue partenaire olympique mondial en 2005, la société propose une série de solutions destinées à relever les défis les plus urgents auxquels l'environnement mondial est confronté.
 
Pour les Jeux Olympiques de 2008 à Beijing, GE a proposé des solutions de pointe en matière d'énergie, d'éclairage et de traitement de l'eau qui reprennent les technologies d'Ecoimagination. En plus d'aider le comité d'organisation de Beijing à organiser des Jeux "verts" qui favorisent un environnement durable à long terme, ces solutions permettent à GE d'exposer son savoir-faire technologique à ses clients chinois potentiels. Selon Peter Foss, président du partenariat olympique chez GE, le partenariat de la société avec le Mouvement olympique l'aide à atteindre cet objectif. “Nos clients potentiels dans ce pays comprennent la nécessité de solutions respectueuses de l'environnement, notamment en ce qui concerne la purification de l'eau et les énergies renouvelables. Notre coopération avec le comité d'organisation de Beijing ne manque pas d'attirer leur attention.”
 
Cela ne fait pas de doute. En ce moment, GE met en oeuvre plusieurs projets d'Ecoimagination en Chine indépendamment des Jeux. L'un d'entre eux porte sur un système de traitement des eaux usées de la station de Nanpu à Tangshan qui permet à l'eau recyclée d'être utilisée pour refroidir les équipements des centrales électriques situées à proximité. Un autre concerne des turbines éoliennes destinées aux centrales électriques de Zhangbei et Shangyi, au nord de Beijing, lesquelles généreront près de 80 mégawatts d'électricité, éliminant ainsi jusqu'à 18,3 millions de tonnes de gaz à effet de serre.

Ce programme de partenariat TOP propose à tous les participants un scénario gagnant-gagnant. Le Mouvement olympique bénéficie d'un accès à des technologies, pratiques et solutions de pointe qui promeuvent des Jeux exceptionnels et un environnement durable. Comme M. Foss, GE, le rappelle : " Notre association avec les Jeux Olympiques est une occasion extraordinaire de créer des liens avec d'autres entreprises engagées dans la défense de l'environnement. Le CIO facilite les échanges et propose une vaste plate-forme favorisant de nouvelles collaborations.”
 
 
back to top En