skip to content
Date
22 mars 2000
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

L’ENSEMBLE DU CONSEIL DE FONDATION DE L’AMA D’ACCORD POUR 2 500 CONTRÔLES SUPPLÉMENTAIRES


Lausanne, le 22 mars 2000 - Ces nouveaux tests impliquent qu’un athlète olympique sur deux sera contrôlé avant les Jeux -

Le conseil de fondation de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) a approuvé un plan de coordination pour ajouter 2500 contrôles hors compétition avant la tenue des Jeux Olympiques à Sydney, au cours de sa deuxième réunion à Lausanne au siège du Comité International Olympique (CIO). Le conseil a également accepté de compter comme membres tous les représentants des gouvernements nommés par le Groupe international intergouvernemental consultatif contre le dopage dans le sport formé à Sydney lors de la première réunion de celui-ci à Montréal du 16 au 18 février dernier. D’autres décisions de structure ont été prises comme la nomination des membres et du président du comité exécutif.

“Notre dernière réunion a permis d’établir une atmosphère de coopération constructive grâce à laquelle l’AMA va donner au monde sportif et aux gouvernements la possibilité de lutter ensemble contre le dopage. Aujourd’hui, un élan nouveau a été donné à cette lutte. Nous disposons d’une meilleure représentation des organisations gouvernementales régionales et un rôle précis nous a été assigné dans la perspective des Jeux Olympiques à Sydney et lors de leur déroulement. Nous sommes également mieux organisés pour résoudre les questions fondamentales qui continueront à se poser après les Jeux” a déclaré Richard W. Pound, le président du conseil de fondation de l’AMA et vice-président du CIO.

Dans la perspective des Jeux Olympiques à Sydney, le conseil a évalué son rôle dans la conduite des contrôles hors compétition avant les Jeux et en ce qui concerne la gestion des résultats des contrôles durant les Jeux. Le conseil a examiné les directives du système de gestion des résultats des contrôles dans le but de recommander un système amélioré pour les Jeux à Sydney. L’AMA s’est entendue pour oeuvrer de manière étroite avec la commission médicale du CIO afin d’élaborer une proposition définitive qui sera soumise à la commission exécutive du CIO en avril.

En ce qui concerne les contrôles hors compétition, il a été décidé qu’un consortium de laboratoires australien, canadien, norvégien et la Société internationale de gestion des contrôles de dopage lanceront les contrôles hors compétition en totale coopération avec les Fédérations Internationales (FI) début avril. Le nombre de contrôles à effectuer a été estimé à 2500. Ces contrôles viendront s’ajouter à ceux auxquels procèdent les FI dans le cadre de leurs programmes de tests hors compétition, portant à 5000 le nombre total de contrôles hors compétition avant les Jeux Olympiques à Sydney.
Un projet de passeport antidopage a été proposé par les représentants des athlètes et discuté. Le conseil a demandé à la commission des athlètes du CIO de soumettre des propositions concrètes au comité exécutif nouvellement élu.

En ce qui concerne les questions d’administration et de structure, l’AMA s’est entendue pour augmenter de 35 à 40 le nombre maximum de membres du conseil de fondation. Les organisations sportives et les autorités publiques auront désormais chacune la possibilité de nommer 17 membres. Les six autres membres seront nommés d’un commun accord par le conseil de fondation. Le comité exécutif passera quant à lui de 9 à 11 membres, soit 5 représentants des organisations sportives et 5 des autorités publiques outre le président de l’AMA.

Ont été nommés au comité exécutif, représentant les organisations sportives : le prince Alexandre de Merode (CIO), M. Mustapha Larfaoui (Fédérations Internationales olympiques), M. Feliciano Mayoral (Comités Nationaux Olympiques), M. Hein Verbruggen (Fédérations Internationales reconnues), et M. Johan Olav Koss (athlètes).

Comme décidé à Montréal, les représentants des autorités publiques ont été sélectionnés sur la base d’une représentation continentale : S.E. Ngconde Balfour, ministre des Sports et des Loisirs, Afrique du Sud, représentant l’Afrique, Denis Coderre, secrétaire d’Etat (Sports Canada), Canada, représentant les Amériques, et la sénatrice Amanda Vanstone, ministre de la Justice et des douanes, Australie, représentant l’Océanie. Les représentants de l’Europe et de l’Asie restent à déterminer.

Le conseil a nommé les cinq présidents des comités de travail de l’AMA : M. Craig Reedie (membre du CIO et président du Comité National Olympique de Grande-Bretagne) au comité des finances et de l’administration, le Dr Don Vereen (ONDCP sous-directeur, USA), au comité d’éducation et d’éthique, le Pr. Arne Ljungqvist (membre du CIO et de la commission médicale du CIO) au comité médical et de la recherche, M. David Howman (commissaire, commission pour le sport, bien-être et loisirs, Nouvelle-Zélande) au comité juridique et M. George Walker (chef de la division des Sports du Conseil de l’Europe) au comité des normes et de l’harmonisation.

Le conseil a également app
back to top