skip to content
Getty Images
Date
20 févr. 2017
Tags
PyeongChang 2018 , Actualités Olympiques , Luge
PyeongChang 2018

L'élite de la luge mondiale réunie pour tester le site olympique

Un nombre record d’équipes, venues de 29 nations, ont participé à l’avant-dernière manche de la Coupe du monde FIL de luge, disputée sur la piste du centre de glisse d’Alpensia les 18 et 19 février, en avant-première des Jeux Olympiques de PyeongChang 2018. 

En décembre 2017, Tatyana IVANOVA de la Fédération de Russie, concourant dans les épreuves féminines de l'individuel femmes et relais par équipes mixte en luge, dans lesquelles elle s'est classée respectivement 7e et 2e, et avait gagné la médaille d'argent, a été disqualifiée des XXIIes Jeux Olympiques d'hiver en 2014 à Sotchi par la commission disciplinaire du CIO présidée par M. Oswald. Veuillez noter que cette décision peut faire l'objet d'un recours auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

Dans la compétition masculine, l’Italien Dominik Fischnaller a signé une victoire surprise. L’athlète de 23 ans s’est imposé avec un temps total de 1:37.299, débordant finalement l’Allemand Andi Langenhan. Le triple olympien canadien Sam Edney a pris la troisième place, avec un temps de 1:37.694. 

Fischnaller était comblé par sa victoire, bien qu’il n’ait pas voulu accréditer que ce succès augmentait significativement ses chances pour la compétition olympique, programmée dans un an. « C’est incroyable. Il faut réaliser deux manches pleines pour prendre les commandes ici. C’est ce que j’ai réussi, mais j’ai eu énormément de chance de mon côté. On ne peut pas lire cette victoire ici, aujourd’hui, dans la perspective de l’année prochaine. Bien que je serais évidemment ravi de monter à nouveau sur le podium ! ». 

Getty Images
Le plein de bonheur pour Ivanova et Geisenberger 
Du côté des femmes, la Russe Tatyana Ivanova s’est imposée devant la double championne olympique en titre allemande (en individuel et en relais mixte) Natalie Geisenberger. Cette dernière s’est assurée le trophée de la Coupe du monde 2016-2017 avec cette deuxième place. Ivanova s’est montrée impressionnante sur la piste de glace coréenne, mais elle n’était que 3e après la première manche avec un temps de 48.856, devancée par Geisenberger (46.7954) et sa coéquipière allemande Julia Taubitz (46.825). La Russe a pris l’avantage en 2e manche en réalisant la descente la plus rapide du jour (46.792) pour un temps total de 1:33.648 et une avance finale de 0.046/100e sur Geisenberger. 

Triplé allemand en double hommes
L’Allemagne a connu un nouveau triomphe en double hommes avec la victoire de Toni Eggert et Sascha Benecken, qui remportent au passage le classement général de la Coupe du monde. Le duo, champion du monde en titre, s’est imposé avec un temps total de 1:33.581 pour devancer les doubles médaillés d’or des Jeux de Sotchi 2014, Tobias Wendl et Tobias Arlt, tandis que Robin Geueke et David Gamm sont venus compléter ce podium 100% allemand. 

« Quand vous gagnez l’or aux championnats du monde, avant de remporter le classement général de la Coupe du monde, vous pouvez légitimement vous considérer comme la meilleure paire au monde, ici et maintenant » a conclu Sascha Benecken. 

L’équipe d’Allemagne, pour qui la seule déception a été l’absence du double champion olympique en titre Felix Loch (grippé), a conclu un week-end royal en remportant le relais mixte, qui sera à nouveau au programme l’an prochain à PyeongChang après des débuts couronnés de succès à Sotchi 2015. 

back to top En